6 Décembre 2019 -13h48

Le Conseil d’Etat a nommé Florence Henguely en tant que Préposée cantonale à la protection des données. Titulaire ad-intérim à ce poste depuis le 1er août dernier à 50%, elle succède à Alice Reichmuth Pfammatter, partie en retraite anticipée.

Florence Henguely
Florence Henguely © Tous droits réservés

Sur préavis de la Commission cantonale de la transparence et de la protection des données, le Conseil d’Etat a nommé Florence Henguely en tant que Préposée cantonale à la protection des données, elle qui assurait l’intérim à ce poste depuis le 1er août dernier. Cette juriste de formation a été choisie parmi douze candidatures pour succéder, au 1er janvier 2020, à Alice Reichmuth Pfammatter, qui a fait valoir son droit à une retraite anticipée.

Née en 1983, Mme Henguely dispose d’un master en droit de l’Université de Fribourg et a travaillé, avant son intérim, comme juriste spécialiste à l’ATPrD à 50% depuis 2014. Elle est également en fonction depuis 2015 en tant que conseillère juridique à l’Institut agricole de l’Etat de Fribourg à 50%, poste qu’elle quittera. Elle connaît le droit de la protection des données et est familiarisée avec les différents domaines qui sont de la compétence de l’Autorité, notamment ceux ayant trait à la vidéosurveillance, à l’accès à la plateforme du contrôle des habitants (Fri-Pers) ainsi qu’aux divers projets de digitalisation.