Décès de l'ancien conseiller d'Etat Raphaël Rimaz, le 23 mai 2017, à l'âge de 74 ans

23 Mai 2017 -16h15

C'est avec tristesse que le Conseil d'Etat a appris le décès de Raphaël Rimaz, conseiller d'Etat de 1986 à 1996 qui est décédé subitement ce mardi 23 mai, à l'âge de 74 ans.

Raphaël Rimaz a siégé dix ans au gouvernement cantonal, dont il fut le Directeur de la Justice, de la Police et des Affaires militaires. Il  a présidé le Gouvernement en 1992. Il est à l'origine de nombreuses lois parmi lesquelles la loi révisée sur la police cantonale, la loi d'application de la loi fédérale sur la protection des données, la loi sur les Etablissements de Bellechasse et la loi instituant un fonds pour la lutte contre la toxicomanie. Il fit également aboutir le statut autonome de l'Office de la circulation et de la navigation, dont il fut administrateur jusqu'à aujourd'hui. Il fut également président de l'Etablissement cantonal d'assurance contre l'incendie (ECAB) pendant ses dix ans d'appartenance au Gouvernement cantonal.

Le Conseil d'Etat gardera de Raphael Rimaz le souvenir d'une personnalité engagée, qui plaçait l'intérêt de l'Etat en tête de ses priorités et qui a continué de s'intéresser à la vie publique au-delà de la fin de son mandat.

Le Conseil d'Etat exprime ses plus sincères condoléances et sa profonde sympathie à la famille de M. Raphaël Rimaz, en particulier à son épouse Isabelle Rimaz-Marty à son fils Jean-Luc Rimaz, collaborateur au Service de l'informatique et des télécommunications et à sa maman Marguerite Rimaz-Marchon qui vient de fêter ses cent ans, il y a quelques jours.

 

Raphaël Rimaz, ancien conseiller d'Etat


Annexe
-
Notice biographique de Raphaël Rimaz