Calculateur de rente

La Caisse de prévoyance du personnel de l’Etat de Fribourg (CPPEF) met un calculateur en ligne à disposition afin que chaque personne assurée puisse évaluer l’impact de la réforme du plan de prévoyance sur sa rente de retraite.

Le 24 septembre 2019, au terme d’un processus de consultation, le Conseil d’Etat a déterminé les contours du nouveau plan de prévoyance du personnel de l’Etat de Fribourg et des institutions affiliées. Le projet retenu par le Conseil d’Etat prévoit un système de bonifications croissantes. Il comprend des mesures transitoires pour les personnes âgées de 55 à 65 ans, ainsi que des mesures compensatoires pour les personnes âgées de plus de 45 ans afin de limiter la baisse de la rente attendue à 9,5% pour un départ à la retraite à 64 ans.

Si la réforme du Conseil d’Etat n’est pas acceptée, la CPPEF maintiendra le plan en primauté de prestations, mais se verra toute de même contrainte d’abaisser le taux d’intérêt technique de 3.25% à 2.25%, en adoptant un taux de pension de 1.55% pour une retraite prise à 64 ans. Avec le maintien de la primauté des prestations, la CPPEF n’aura toutefois que très peu de marge pour supporter les risques liés aux marchés et pourrait être contrainte d’abaisser davantage le taux d’intérêt technique qui pourrait aller jusqu’à 1.75%. Le taux de pension serait alors de 1.37% pour une retraite prise à 64 ans. Ces mesures entraîneront une baisse de rente qui touchera tout le personnel avec des mesures transitoires qui seront seulement octroyées aux personnes âgées de 60 ans et plus.

Les personnes assurées actives peuvent prendre connaissance des conséquences du nouveau plan sur leur situation personnelle grâce au calculateur mis à disposition par la CPPEF ci-dessous. En cas de non-aboutissement de la réforme, deux scénarios possibles sont présentés : l’un avec un taux d’intérêt technique à 2.25% et l’autre à 1.75%.

Toutes les informations à entrer dans le calculateur se trouvent dans le certificat d'assurance du 1er septembre 2019.

Remarque : Les personnes qui n’étaient pas affiliées au 31.12.2018 n'ont pas droit aux mesures transitoires. Pour les personnes qui n'étaient pas affiliées au 31.12.2018 et qui auront plus de 45 ans le 01.01.2022, les prestations indiquées pour le nouveau plan ne correspondent donc pas à leur situation réelle.

Données relatives à la personne assurée