Retour
Protection civile
Protection civile © 2018 Tous droits réservés

Protection civile

Protection civile
Protection civile © 2018 Tous droits réservés

Informations sur la structure et les missions de la Protection civile

Notre organisation

Protection, assistance et appui

La Protection Civile (PCi) fribourgeoise fait partie de l’organisation en cas de catastrophe Fribourg (ORCAF). Elle est l’élément de deuxième échelon, intervenant en appui des formations «feux bleus» qui impliquent la Police, les Sapeurs-Pompiers et le Services de Santé. Dans ce cadre, la PCi est l’un des cinq partenaires de la Protection de la Population (PP), laquelle, mises à part les formations précédemment citées, comprend encore les Services Techniques (entreprises électriques, entreprises de transport, services des eaux, etc.)
La PCi fribourgeoise compte 1’100 astreints actifs (astreints jusqu’à 30 ans, officiers subalternes jusqu’à 35 ans, capitaine jusqu’à 40 ans) et 900 réservistes (astreints entre 30 et 40 ans). Au-delà de 40 ans, il s’agit d’un service volontaire notamment pour les officiers supérieurs commandant les compagnies ou membres de l’état-major de bataillon.

Les tâches de la PCi

Prestations permanentes: 

  • Instruction de base et formation des cadres
  • Cours de répétition
  • Prestations de base pour le contrôle des abris
  • Prestations de base pour l’alarme à la population

 

Prestations prévisibles:

  • Interventions en faveur de la collectivité
  • Exploitation des antennes POLYCOM en cas de rupture du réseau électrique

 

Prestations non prévisibles :

  • Engagements en cas de catastrophes et de sinistres majeurs 
  • Travaux de remise en état

 

Les engagements du bataillon PCi

La PCi fribourgeoise est une organisation cantonale qui prend la forme d’un bataillon. Ainsi, elle se compose d’un état-major, d’une compagnie d’état-major et de trois compagnies d’intervention.

En cas d’évènement majeur, l’engagement du bataillon PCi garantit la capacité à durer des organisations «feus bleus». Avec l’appui de la PCi, la Police, les Sapeurs-Pompiers et le Services de Santé peuvent se concentrer sur leurs missions de base. En ce sens, la Protection Civile est la réserve opérative en main du Conseil d’Etat fribourgeois.

L’état-major de bataillon a pour mission de planifier et coordonner l’engagement des moyens PCi sur la base des demandes des partenaires « feus bleus » et/ou des communes.

La compagnie d’état-major crée les conditions favorables pour que l’Organe Cantonal de Conduite et/ou l’état-major puisse(nt) conduire les opérations. Elle engage les moyens cantonaux, tels que la Protection des Biens Culturels ou l’exploitation des antennes POLYCOM en cas de rupture du réseau électrique. A partir de 2020, la PCi fribourgeoise devra être à même, en collaboration avec les cantons limitrophes, d’effectuer des sauvetages dans les décombres et de pouvoir intervenir en cas d’accident nucléaire, biologique ou chimique.

Les trois compagnies d’intervention (NORD, CENTRE et SUD) appuient les partenaires « feus bleus » dans le domaine du renseignement et de la circulation. Elles engagent de façon autonome leurs moyens d’hébergement d’urgence et de remise en état des places sinistrées.

La conduite du bataillon PCi est basée de façon prépondérante sur sa composante de milice. Les seuls éléments professionnels dans le domaine opérationnel sont le commandant cantonal et un état-major restreint composé d’un chef état-major, d’un chef engagement, d’un chef logistique et d’un chef aide à la conduite. L’état-major est complété par des officiers de milice faisant service lors de journées d’état-major et en cas d’engagements. Les Domaines de Base de Conduite (DBC), eux aussi occupés par des professionnels, soutiennent le bataillon dans les tâches administratives et pour l’instruction. Les commandants de compagnie et leur remplaçant peuvent être des instructeurs issus du Centre d’Instruction de la Protection Civile. Ils exercent cependant leur fonction de commandement en tant qu’officier de milice.

Une conduite centralisée, un ancrage régional

Afin d’être à même de remplir sa mission, la PCi fribourgeoise a opté pour une conduite centralisée au niveau du canton avec une exécution décentralisée des décisions par des compagnies possédant un fort ancrage régional.

Les compagnies d’intervention
Les compagnies d’intervention © 2018 Tous droits réservés

La Protection civile fribourgeoise se compose de trois compagnies d’intervention. La Compagnie Nord comprend le Lac et la Broye. La Compagnie Centre comprend la Sarine et la Singine. La Compagnie Sud comprend la Gruyère, la Glâne et la Veveyse. La Compagnie d’état-major, quant à elle,  couvre l’ensemble des besoins transverseaux.

Structures administratives

La Protection Civile est rattachée au Service de la Protection de la Population et des Affaires Militaires (SPPAM) dont les bureaux sont à Fribourg. Le chef de service exerce également la fonction de chef de l’Organe Cantonal de Conduite (OCC). Le SPPAM est lui-même l’une des dix unités administratives qui composent la Direction de la Sécurité et de la Justice (DSJ).

Administrativement, la Protection Civile fribourgeoise est divisée en trois domaines: opération, instruction et support.

Le domaine opérationnel est conduit par le chef état-major. Ce domaine a pour principale mission de planifier et conduire les différents Services d’Instruction des Formations (SIF) et, le cas échéant, les engagements. Il est également en charge de la doctrine et de l’acquisition du matériel.

L’instruction est décentralisée à Sugiez, au Centre d’Instruction de la Protection Civile (CIPCi). Le domaine instruction est responsable de la formation des astreints, inclus les Ecoles de Formation de Base (EFB), les spécialisations et les services d'avancement. Pour ce faire, le CIPCi dispose de ses propres bâtiments et infrastructures, qu'il gère de façon autonome. Le centre est responsable, en collaboration avec le domaine opérationnel, de la gestion du matériel, de l'équipement personnel, des véhicules et des moyens de télécommunications. Le CIPCi forme également des astreints à la protection civile provenant d'autres cantons.

Le domaine support fournit les prestations nécessaires au bon fonctionnement des autres secteurs de la protection civile, notamment en ce qui concerne la gestion, la convocation et les dispenses des astreints. En outre, ce domaine s’occupe des refacturations aux communes ainsi qu’aux partenaires de la protection de la population. Le domaine support est également responsable d’analyser la conformité de l'ensemble des constructions protégées du canton, d’encaisser les contributions de remplacement et d’attribuer des places d'abris pour la population.

L’instruction

L’instruction de base des astreints à la Protection Civile se déroule au Centre d’Instruction de la Protection Civile (CIPCi) à Sugiez sur les bords du Lac de Morat. L’instruction y est dispensée dans les deux langues du canton, à savoir le français et l’allemand. L’EFB, qui correspond à une école de recrue, dure entre deux et trois semaines selon les spécialisations.

Les compagnies font du service en quatre blocs principaux de trois semaines chacun. Chaque astreint effectue entre cinq et sept jours de service lors de ces cours de répétition. Les astreints peuvent de plus être convoqués pour des interventions au profit de la collectivité et lors d’engagements dus à des évènements majeurs ou à la suite d’une catastrophe.

Téléchargements