L’Organe cantonal de conduite remettra la gestion de la crise aux structures ordinaires de l’Etat à la fin juin

9 Juin 2020 -14h00

Mis sur pied le 13 mars en même temps que le Conseil d’Etat décrétait la situation extraordinaire sur le territoire cantonal, l’Organe cantonal de conduite COVID-19 sera dissout à la fin juin. La Direction de la santé et des affaires sociales (DSAS) reprend la conduite de la crise sanitaire et s’organisera à cette fin sous forme de task force. Les stocks constitués de matériel de protection (masques essentiellement) seront gérés conjointement par la DSAS pour le domaine sanitaire, par l’Office cantonal du matériel scolaire et le Service d’achat du matériel et des imprimés pour l’administration générale et les écoles.

Séance de l'OCC
Rapport OCC COVID-19 © Tous droits réservés

Le Conseil d’Etat a décidé ce jour de dissoudre au 30 juin prochain l’Organe cantonal de conduite ad hoc (OCC COVID-19) qu’il avait mis sur pied le 13 mars dernier, en même temps qu’il plaçait le territoire cantonal en état de situation extraordinaire. Cette situation extraordinaire cantonale prendra pour sa part fin le 19 juin prochain, en même temps que celle décidée par le Conseil fédéral pour l’ensemble du pays.

Par son arrêté d’aujourd’hui, le Conseil d’Etat détaille également la reprise par les structures ordinaires de l’Etat des diverses prestations qu’a assurées l’OCC COVID-19 ces trois derniers mois. En premier lieu, c’est à la Direction de la santé et des affaires sociales (DSAS) que revient la conduite générale de la crise sanitaire et la capacité d’alarmer les services de l’Etat en cas d’aggravation future de l’épidémie. Elle s’organisera dans ce but sous forme de task force.

La Conférence des préfets gérera la reprise des manifestations publiques et privées et coordonnera l’action des autorités communales relative à l’épidémie. La Conférence des secrétaires généraux des Directions de l’Etat assurera la coordination au sein de l’administration cantonale, en incluant les services centraux nécessaires, le chef de l’OCC ordinaire et le président de la Conférence des préfets. La Conférence des responsables de l’information des Directions de l’Etat coordonnera de son côté la communication relative à l’épidémie, tant en matière d’information que de prévention.

Enfin, l’OCC ordinaire exercera ses attributions légales en période de préparation (art. 12 de la loi sur la protection de la population, RSF 52.2), tandis qu’une délégation restreinte assurera un suivi régulier de la situation, à travers l’activité de renseignement, et pourra confier des tâches particulières aux partenaires de la protection de la population.

Gestion coordonnée des stocks de masques
Durant la période de situation extraordinaire, l’OCC a acquis, en particulier pour le système sanitaire cantonal, pour plus de 12 millions de francs de matériel de protection sanitaire, en particulier des masques chirurgicaux. Les stocks constitués seront conjointement gérés, au sein d’une commission ad hoc, par la DSAS pour le matériel destiné aux milieux de la santé, par l’Office cantonal du matériel scolaire et le Service d’achat du matériel et des imprimés pour les écoles et l’administration publique, ainsi que par la Police cantonale pour les intervenants de la protection de la population.

Le Conseil d’Etat adresse d’ores et déjà ses vifs remerciements à toutes celles et ceux qui se sont engagés au sein de l’OCC COVID-19, avec un sens remarquable du service de l’Etat et de la population fribourgeoise.