Le Conseil d’Etat approuve la stratégie agroalimentaire du canton

29 Janvier 2021 -10h58

Le Conseil d’Etat a approuvé mardi 12 janvier la stratégie de développement économique du secteur agroalimentaire avec l’objectif de faire du canton de Fribourg le leader dans ce domaine. De nombreux représentants du secteur ont participé à l’élaboration de cette stratégie dans un processus participatif, avec des workshops notamment. Cette stratégie crée une base solide pour la mise en œuvre de la vision formulée dans le programme gouvernemental de la législature actuelle. La situation initiale est particulièrement positive avec les investissements réalisés sur le Campus AgriCo à St-Aubin, de même que les centralisations des activités de Agroscope à Posieux, avec un lien fort avec Grangeneuve. La stratégie permettra de coordonner les différentes initiatives en place afin de créer des synergies et mutualiser les ressources. La mise en œuvre de cette stratégie, déléguée au Cluster Food & Nutrition, s’effectuera sur la base d’un mandat de prestation dans le souci de construire avec les structures existantes.

Champ de maïs © Tous droits réservés - P. Aeby / Grangeneuve

Avec l’approbation de la stratégie agroalimentaire, le 12 janvier 2021, le Conseil d’Etat a fait un grand pas en avant dans la mise en œuvre de la vision du programme gouvernemental de la législature 2017-2021, soit d’élaborer une stratégie qui permette au canton de Fribourg de devenir leader dans les secteurs de l’agriculture et de l’agroalimentaire. Cette stratégie s’appuie sur un écosystème fribourgeois déjà très riche dans ce secteur, et qui dépasse largement la moyenne suisse tant au niveau de l’emploi que de la valeur ajoutée.

Les représentants de chaque branche de la filière ont collaboré à l’élaboration de cette stratégie dans un processus participatif, de sorte que cette stratégie reflète bien les attentes et le potentiel du secteur. De plus, la crise du COVID a prouvé la robustesse et la résilience de ce secteur de l’économie fribourgeoise.

Alignement de planètes

Le lancement de cette stratégie arrive à point nommé. Elle coïncide en effet avec le renforcement d’Agroscope dans le canton et le développement des campus AgriCo et Grangeneuve-Posieux, l’entrée du canton dans le comité exécutif de la Swiss Food and Nutrition Valley ou, encore, l’obtention à Fribourg d’un NTN-Innobooster (réseau thématique national) dédié à l’agroalimentaire et financé par Innosuisse. Pour compléter ce véritable alignement de planètes, il faut encore mentionner l’annonce d’investissements d’infrastructures considérables par des grands acteurs du secteur dans notre canton, et les préparations d’une nouvelle édition de l’Agri&Co Challenge.

Le lancement de la stratégie agroalimentaire s’inscrit donc dans une dynamique puissante et a pour but de capitaliser sur les investissements réalisés afin de multiplier leurs impacts. En outre, elle est en adéquation avec les nouvelles stratégies de la promotion économique et du développement durable du canton, avec la volonté de promouvoir les principes de l’économie circulaire et les circuits courts.

Concrètement, les trois programmes phares proposés de la stratégie sont :

1) Le Programme phare Agri et Industrie 4.0, qui a l’objectif de favoriser le déploiement de la numérisation et de l’automatisation (robotique, mécanique, Big Data) dans l’agriculture et l’industrie agroalimentaire afin d’en augmenter la productivité, la valeur-ajoutée et en diminuant l’impact sur les ressources naturelles.

2) Le Programme phare Valorisation de la Biomasse a comme objectif d’une part d’améliorer la mise en valeur de la biomasse par l’utilisation de biomatériaux (emballages) par exemple, de l’autre de développer les aspects liés à la nutrition et à la santé (molécules à forte valeur ajoutée obtenues par extraction, fermentation ou autres procédés biotechnologiques). Comme les autres programmes phares, ce programme s’inscrit dans le principe de l’économie circulaire avec la création de nouvelles chaînes de valeur. D’autre part, le programme « Valorisation de la Biomasse » mise aussi sur les technologies de transformations agroalimentaires innovantes comme la fermentation de précision et les nouvelles protéines.

3) Le Programme phare FOOD Living Lab se focalise quant à lui sur le comportement des consommatrices et des consommateurs, notamment en matière de nutrition. Il permet notamment d’imaginer et de tester les produits innovants de demain, les technologies du futur, de la fourche à la fourchette. C’est un programme qui permettra de favoriser l’éclosion de start-ups agroalimentaires et la mise sur le marché de produits innovants de PME.

Rôle du Cluster Food & Nutrition

L’implémentation de la stratégie requiert une structure et une gouvernance professionnelle, qui est assurée par le Cluster Food & Nutrition. Il a comme avantage d’être une structure existante dotée d’une expertise avérée dans le montage et le suivi de projets. La structure se développera de manière progressive et sur mesure, en fonction du potentiel des projets et des ressources existantes et/ou à déployer.

A court terme, le Cluster Food & Nutrition sera renforcé avec le recrutement de 1.4 EPT supplémentaire dans les semaines à venir. Cette année aussi, le contenu de chaque programme phare sera détaillé au sein de groupes de travail dédiés, avec l’identification et le démarrage de projets dans le cadre d’un processus de bas vers le haut (bottom-up). La pérennisation de l’organisation, de la gouvernance et de la mise en œuvre de la stratégie se fera à partir de 2022.

Dans un contexte actuel très dynamique, la stratégie proposée donne un cadre de développement avec des lignes directrices fortes et claires. La mise à disposition des ressources pour la coordination permet le lancement de programmes phares ambitieux avec l’objectif de consolider la position de Fribourg et d’augmenter son attractivité dans le secteur très prometteur de l’agroalimentaire.