Le RER Fribourg I Freiburg poursuit son développement grâce à un rapprochement entre TPF et CFF

1 Mai 2020 -10h00

Après l’introduction de la cadence au quart d’heure entre Givisiez et Fribourg en décembre dernier, le RER Fribourg | Freiburg poursuit son essor et se développe encore grâce à un partenariat entre les Chemins de fer fédéraux (CFF) et les Transports publics fribourgeois (TPF). Un accord, qui consolide la coopération entre les deux entreprises, a été signé en décembre 2019. Ce rapprochement permettra de parfaire les synergies sur le réseau, notamment au niveau de la planification de l’offre ainsi que du matériel roulant et de son entretien. L’offre pourra ainsi être améliorée, notamment entre Fribourg, Düdingen et Schmitten ainsi qu’entre Romont et Fribourg en direction de Morat et Neuchâtel, tout en limitant le besoin d’indemnités supplémentaires pour les commanditaires.

RER Fribourg/Freiburg
RER Fribourg/Freiburg © Tous droits réservés
  1. Première étape : décembre 2021 (horaire 2022)

Les TPF reprendront en décembre 2021 la ligne S40 (Romont – Fribourg), actuellement exploitée par les CFF. Cette reprise permettra d’offrir un service de proximité à la clientèle et de redynamiser la ligne en la liant avec l’actuelle S20/21 (Fribourg – Morat – Ins – Neuchâtel). Les voyageuses et voyageurs pourront ainsi transiter entre les deux lignes, sans changer de train en gare de Fribourg. Des liaisons internes directes au sein de l’agglomération fribourgeoise seront donc possibles.

Par ailleurs, les CFF s’engagent à soutenir la prolongation du RegioExpress Bulle – Fribourg jusqu’à Schmitten, offrant ainsi une cadence à la demi-heure Fribourg – Düdingen direct (au total quatre trains par heure entre Fribourg et Düdingen).

Ces nouvelles prestations nécessitent un engagement supplémentaire du matériel roulant. Dans le cadre du partenariat, les CFF vont mettre à disposition des TPF 11 « rames Domino ». Ceci s’intègre également dans l’optique du renouvellement de l’ancien matériel roulant TPF. Ces prestations seront conduites par du personnel TPF.

  1. Deuxième étape : décembre 2025 (horaire 2026)

La seconde étape de ce partenariat interviendra à l’horizon 2025. Le RER Fribourg I Freiburg prendra alors un nouvel envol avec trois lignes traversantes dans le canton, offrant des relations directes entre les districts et amenant un pas supplémentaire vers la desserte de toutes les gares de l’agglomération à la cadence au quart d’heure :

  1. S40 et S20/21 Romont – Fribourg/Freiburg – Ins – (Neuchâtel)
  2. RE Broc-Fabrique – Bulle – Romont – Fribourg/Freiburg – Düdingen – (Berne)
  3. S30 Avry-Matran – Fribourg/Freiburg – Yverdon-les-Bains

 

Au-delà de l’offre ferroviaire, les CFF et les TPF travaillent conjointement à des améliorations comme la planification du matériel roulant et l’information aux voyageurs.

  1. Nouvelle halte Avry-Matran

La nouvelle halte Avry-Matran renforcera encore l’offre. Cette véritable interface de mobilité, environné de logements, d’espaces commerciaux et de loisirs sera desservi toutes les 30 minutes au changement d’horaire 2023, avec pour objectif de passer à la cadence au quart d’heure aux heures de pointe le matin et le soir en décembre 2025. La nouvelle halte sera également raccordée à la TransAgglo.

L’offre en transports publics sera consolidée par une nouvelle offre de bus en fonction des développements de l’offre ferroviaire. L’accès au cycle d’orientation d’Avry sera également facilité. Cette nouvelle plateforme multimodale, combinant à terme une gare routière pour les bus, une offre P+R et des places vélo, sera équipée selon les dernières normes, notamment en termes d’accès pour les personnes à mobilité réduite (LHand) et de longueurs de quais.

  1. Places de travail garanties et synergies entre les deux entreprises

Ces développements n’impliqueront aucune suppression de postes, que ce soit du côté CFF ou TPF. Au contraire, à moyen terme, le développement d’offres sur le RER Fribourg I Freiburg et les nouvelles prestations au centre d’entretien de Givisiez sont garants de places de travail pérennes, notamment dans le canton de Fribourg.

De manière générale, ce rapprochement entre opérateurs et cette recherche de synergies constante faciliteront la gestion des événements planifiés (travaux d’entretien) ou non-planifiés (par exemple un dérangement). L’information à la clientèle pourra ainsi être optimisée.

Actualités liées