Démission de la juge itinérante Marlène Collaud

27 Novembre 2017 -11h30

La juge itinérante Marlène Collaud a présenté sa démission avec effet au 28 février 2018, en vue de relever un nouveau défi professionnel. Le Conseil de la magistrature la remercie pour son grand engagement à ce poste nouvellement créé pour aider ponctuellement les juridictions surchargées.

Cellule judiciaire itinérante
Cellule judiciaire itinérante © Tous droits réservés

Elue par le Grand Conseil le 14 juin 2016 pour une entrée en fonction le 1er juillet suivant, Mme Marlène Collaud a participé à la mise en place de la première cellule judiciaire itinérante (juge, greffier, secrétaire). Cette nouvelle institution, introduite dans la loi sur la justice par le Grand Conseil en décembre 2014 et concrétisée par le Conseil d'Etat au printemps 2016, vise à aider ponctuellement toute autorité judiciaire de première instance confrontée à une surcharge de travail.

Mme Collaud a depuis lors déployé ses activités au profit de nombreuses instances, qu'il s'agisse de tribunaux d'arrondissement en matière civile ou pénale, ou de justices de paix.

Née en 1984, Mme Collaud a accompli ses études de droit à l'Université de Fribourg puis a obtenu en 2011 son brevet d'avocat, formation complétée en 2014 par un CAS (certificate of advanced studies) en magistrature pénale auprès de l'Ecole romande de la magistrature pénale à Neuchâtel. Son parcours professionnel l'a notamment amenée à œuvrer comme greffière-adjointe du Tribunal d'arrondissement de la Sarine et du Tribunal cantonal, puis, de décembre 2014 à mai 2016, comme Présidente de tribunal ad hoc auprès des tribunaux d'arrondissement de la Sarine et de la Broye.

Mme Collaud quitte sa charge de juge itinérante afin de saisir une opportunité professionnelle dans la magistrature vaudoise. Le Conseil de la magistrature lui souhaite plein succès dans sa future fonction.

Actualités liées