Christophe Bifrare sera le nouveau chef du Service de la protection de la population et des affaires militaires

15 Mai 2019 -10h00

La Direction de la sécurité et de la justice (DSJ) a nommé un nouveau chef du Service de la protection de la population et des affaires militaires (SPPAM) en la personne de Christophe Bifrare, actuel chef de service adjoint et chef de la Protection civile. Il entrera en fonction le 1er janvier 2020, succédant à M. Jean Denis Chavaillaz, qui a fait valoir son droit à la retraite.

Christophe Bifrare, nouveau chef du Service de la protection de la population et des affaires militaires
Christophe Bifrare, nouveau chef du Service de la protection de la population et des affaires militaires © Tous droits réservés

Né en 1972 à Vuisternens-devant-Romont, où il réside, Christophe Bifrare est titulaire d’un diplôme fédéral d’officier de carrière de l’Ecole polytechnique fédérale de Zurich et d’un diplôme postgrade en éthique des droits de l’homme de l’Université de Nantes (France). Il a commencé sa carrière professionnelle au sein de l’armée suisse, comme instructeur d’abord, puis comme chef du renseignement au sein de la SWISSCOY au Kosovo, enfin comme responsable spécifications et processus puis responsable de l’instruction du système d’information et de conduite FIS HEER.

M. Bifrare est entré au service de l’Etat de Fribourg en août 2014 en tant que chef de la Protection civile au sein du SPPAM, responsabilité complétée dès l’année suivante par celle de chef de service adjoint. Engagé dans diverses instances intercantonales, il préside la commission de protection de la Suisse latine et est délégué de la Suisse latine auprès du groupe de travail national matériel PCi.

En parallèle à son engagement professionnel, M. Bifrare demeure actif au sein de l’armée, où il occupe des fonctions de conseiller en sécurité auprès du commandement des opérations, avec grade de lieutenant-colonel. Il préside actuellement la Société fribourgeoise des officiers.

La Direction de la sécurité et de la justice se félicite de pouvoir compter dès l’année prochaine sur un nouveau chef de service parfaitement au clair sur les défis et enjeux du SPPAM, disposant notamment d’excellentes compétences en matière stratégique et de prise de décision.

Quarante années au service de l’Etat
A la tête du SPPAM, Christophe Bifrare succédera à M. Jean Denis Chavaillaz. Ce dernier prendra à la fin de l’année une retraite bien méritée après avoir passé plus de quarante ans au service de l’Etat de Fribourg.

C’est en effet en 1977 qu’il intègre l’administration cantonale en tant que collaborateur administratif auprès du service de l’état-civil cantonal. En 1983, il devient chef du bureau de la taxe militaire au sein du Département des affaires militaires, puis, en 1999, chef du secteur de la taxe d’exemption et de la défense générale au sein du Service des affaires militaires. C’est en 2003 qu’il accède au poste de chef de la protection civile auprès de l’actuel SPPAM, avant d’en devenir le chef de service en 2013. A ce titre, il dirige depuis lors l’Organe cantonal de conduite (OCC).

Au nom du Conseil d’Etat, le Directeur de la sécurité et de la justice remercie d’ores et déjà chaleureusement M. Chavaillaz pour son engagement intense au service de l’Etat et de la sécurité de la population, et lui adresse ses meilleurs vœux pour sa future retraite.

Actualités liées