Développement démographique du canton de Fribourg en 2020 et impact de la Covid-19

6 Avril 2021 -09h46

L’Office fédéral de la statistique (OFS) vient de publier les chiffres provisoires sur l’évolution démographique des cantons en 2020. D’une première exploration de ces données, il ressort qu’en cette année marquée par la Covid-19, la croissance démographique du canton de Fribourg s’est bien maintenue, malgré une surmortalité importante pour nos aîné-e-s.

Covid 19
Covid 19 © Tous droits réservés

Croissance démographique maintenue

Malgré la pandémie de la Covid-19, l’évolution de la population du canton de Fribourg s’est inscrite dans la tendance de ces 3 dernières années avec une progression de près de 3'600 habitants. Le solde migratoire joue toujours un rôle aussi important dans cet essor avec près de 3’000 personnes en plus cette année, en nette hausse par rapport aux années 2017, 2018 et 2019. Au niveau de l’accroissement naturel, on constate une légère baisse des naissances alors que les décès progressent fortement.

 

Tableau 1 : Bilan démographique pour le canton de Fribourg, de 2015 à 2020p

Tableau 1 : Bilan démographique pour le canton de Fribourg, de 2015 à 2020p
Agrandir Tableau 1 : Bilan démographique pour le canton de Fribourg, de 2015 à 2020p © Etat de Fribourg - Staat Freiburg
Tableau 1 : Bilan démographique pour le canton de Fribourg, de 2015 à 2020p

Surmortalité importante chez les 80 ans et plus

Comme pour le reste de la Suisse, le canton de Fribourg constate un nombre anormalement élevé de décès chez ses habitant-e-s pour l’année 2020. En comparant les décès attendus pour 2020 (moyenne des décès des 5 années précédentes) avec ceux observés, on remarque une surmortalité d’un peu plus de 500 personnes. La Covid-19 a particulièrement sévi chez nos aîné-e-s. Les personnes âgées de 80 ans et plus paient le plus lourd tribut avec 400 décès supplémentaires par rapport à ce qu’on pouvait s’attendre, soit les 80% de la totalité de la surmortalité constatée au niveau du canton.

 

Tableau 2 : Décès par classe d’âges et surmortalité, de 2015 à 2020p

Tableau 2 : Décès par classe d’âges et surmortalité, de 2015 à 2020p
Agrandir Tableau 2 : Décès par classe d’âges et surmortalité, de 2015 à 2020p © Etat de Fribourg - Staat Freiburg
Tableau 2 : Décès par classe d’âges et surmortalité, de 2015 à 2020p

Situation contrastée dans les districts

Selon les résultats provisoires publiés ce jour, l’impact de la Covid-19 dans les districts ne s’est pas fait de manière homogène. Comme on pouvait s’y attendre, le plus grand nombre de décès des personnes âgées de 80 ans et plus se situent dans les districts les plus peuplés.

 

Tableau 3 : Décès et surmortalité pour les 80 ans et plus par district, de 2015 à 2020p

Tableau 3 : Décès et surmortalité pour les 80 ans et plus par district, de 2015 à 2020p
Agrandir Tableau 3 : Décès et surmortalité pour les 80 ans et plus par district, de 2015 à 2020p © Etat de Fribourg - Staat Freiburg
Tableau 3 : Décès et surmortalité pour les 80 ans et plus par district, de 2015 à 2020p

Toutefois, si on ramène le nombre des décès à l’effectif de la même tranche d’âges par mille habitants pour chaque district, soit leur taux spécifique de mortalité, les districts de la Glâne, Veveyse et Broye sont les plus touchés. Dans le Lac, l’incidence de la Covid-19 a été relativement modérée et en Singine, le taux spécifique a même été un peu plus faible en 2020 qu’en 2019.

 

Graphique 1 : Taux spécifique de mortalité pour les 80 ans et plus, de 2010 à 2020p

Graphique 1 : Taux spécifique de mortalité  pour les 80 ans et plus, de 2010 à 2020p
Agrandir Graphique 1 : Taux spécifique de mortalité pour les 80 ans et plus, de 2010 à 2020p © Etat de Fribourg - Staat Freiburg
Graphique 1 : Taux spécifique de mortalité  pour les 80 ans et plus, de 2010 à 2020p

2021 et ensuite

Devant ces éléments, plusieurs questions restent en suspens. Est-ce que le nombre de décès va rester très important ? Va-t-il revenir à la normale dès cette année déjà ? Ou faudra-t-il attendre 2, 3 ans ou plus ? Ou encore, comme au printemps 2020, va-t-on assister à un épisode plus ou moins long de sousmortalité avant un retour à la normale ? Avec l’apparition de nouveaux variants du virus et les effets des mesures prises progressivement par la Confédération, nous ne disposons pas encore d’éléments solides qui permettent d’anticiper de manière certaine des effets de la Covid-19 sur la population de notre canton et plus particulièrement sur celle de nos aîné-e-s.
Pour l’heure, les derniers chiffres disponibles des décès par groupe d’âges montrent que nous sommes retournés à une situation similaire à celle d’avant l’apparition de la Covid-19. Nous espérons que la situation se sera quelque peu clarifiée au moment où nous allons mettre à jour nos prévisions démographiques pour le canton de Fribourg à l’automne de cette année.

 

Graphique 2 : Décès par semaine pour les 80 ans et plus, de 2015 à 2021p

Graphique 2 : Décès par semaine pour les 80 ans et plus, de 2015 à 2021p
Agrandir Graphique 2 : Décès par semaine pour les 80 ans et plus, de 2015 à 2021p © Etat de Fribourg - Staat Freiburg
Graphique 2 : Décès par semaine pour les 80 ans et plus, de 2015 à 2021p