La Commission de l'enfance et de la jeunesse fête ses 10 ans

16 Décembre 2019 -15h38

Cette année, la Commission de l’enfance et de la jeunesse (CEJ) fête ses 10 ans d'existence. Après avoir fait le bilan de son action, elle se projette résolument vers l'avenir et empoigne, pour ces prochaines années, un des thèmes centraux de la mise en œuvre des droits de l'enfant dans le canton de Fribourg, en faveur du développement d'une politique cantonale d'encouragement précoce.

10 ans de la CEJ
10 ans de la CEJ © Tous droits réservés

Les droits de l'enfant, un thème d'avenir
Suite à la 4ème journée cantonale «Je participe!» du 20 septembre 2019, la Commission de l'enfance et de la jeunesse va mettre un accent sur l’implémentation des droits de l'enfant dans le canton de Fribourg, spécialement pour cette période qu'est la petite enfance, si déterminante pour la réalisation de ces droits et fondamentale pour le développement de l’enfant. Sur la base des résultats de la journée cantonale, la CEJ aura également à cœur de développer un Concept cantonal d'encouragement précoce tout en poursuivant le processus de consultation des acteurs et actrices du terrain.
 
Un regard en arrière
La CEJ profitera également lors de sa dernière séance de l'année, de jeter un regard en arrière sur ses 10 ans d’activités. Présidée par Stéphane Quéru, Chef du Service de l’enfance et de la jeunesse et composée de onze membres représentant les communes, les services de l'Etat, l'animation socioculturelle, les organisations de l'enfance et de la jeunesse, la petite enfance, sans oublier les jeunes, elle a, entre autres missions, d’émettre des recommandations à l’intention du Conseil d’Etat, des communes et des organismes de la société civile, et de mettre en place une politique de l’enfance et de la jeunesse dans le canton de Fribourg orientée sur les ressources des enfants et des jeunes.


Pour répondre à ces objectifs, elle a développé, en 2010 déjà, une conception directrice de la politique fribourgeoise de l'enfance et de la jeunesse basée sur 4 piliers (formation, protection, promotion et participation). Elle a ensuite lancé la réalisation d’un vaste état des lieux qui a abouti en 2013 à un rapport sur l’état des politiques de l'enfance et de la jeunesse dans le canton de Fribourg et sur leur potentiel de développement. 
En 2015, elle a saisi l'occasion que lui offrait la Confédération pour développer, une
stratégie cantonale connue sous le nom de «Je participe!». Grâce au soutien financier de l’OFAS, elle a mené pendant trois ans un large processus participatif incluant les enfants, les jeunes, les représentant-e-s de l’Etat et des communes ainsi que les acteurs du terrain. Ces travaux ont conduit à l’adoption par le Conseil d’Etat en 2017 de quatre objectifs prioritaires et d’un plan d'action cantonal. Le guide à l'intention des communes a été validé en 2018.

 

Au cours de ces 10 années,  la CEJ a soutenu, pour un montant total de 1'818'000 francs, 327 projets favorables au développement des enfants et des jeunes et qui renforcent leur droit de s'exprimer et d'être entendus.
 
Soutien renforcé pour les communes

Alors que le montant de départ à disposition de la CEJ pour la promotion de l’enfance et de la jeunesse était de 100'000 francs en 2009, il a été élevé à 170'000 francs entre 2013 et 2019. Afin de renforcer l’impact de la nouvelle stratégie cantonale et de soutenir le développement des politiques communales dans ce domaine, le Grand Conseil a décidé en septembre dernier d'augmenter cette subvention à 190'000 francs pour les années 2020 et 2021 et à 200'000 francs pour les années 2022 et suivantes.

Actualités liées