Protection des enfants

Conformément à l’article 1 de la Convention des Nations Unies du 20 novembre 1989 relative aux droits de l’enfant (CDE), un enfant s’entend de tout être humain âgé de moins de 18 ans.

Chaque enfant a le droit d’être favorisé et d’être protégé dans son développement.

sej protectionphoto

La protection de l’enfant comprend toutes les mesures concernant la promotion d’un développement optimal des enfants et des jeunes ainsi que la protection contre les mises en danger potentielles.

Les premiers responsables des soins, de l’éducation et de l’entretien de l’enfant sont son père et sa mère (art.18 CDE, art. 301 et 302 CC, art. 7 LEJ). Ces derniers, ainsi que toute personne, peuvent demander aide et conseil à la permanence du Service de l'enfance et de la jeunesse.

Le principe de la protection est que l’Etat n’intervient que lorsque le développement de l’enfant est menacé et que son père et sa mère n’y remédient pas d’eux-mêmes ou sont dans l’incapacité de le faire. Des mesures de protection sont alors ordonnées par les autorités judiciaires civiles ou pénales, en faveur de l'enfant.

Il est donc important pour chaque enfant, chaque parent, chaque professionnel et chaque citoyen de savoir pourquoi un enfant doit être protégé et comment il peut l'être.