Au Fil de la Sarine - film didactique et documentaire

Au Fil de la Sarine est un documentaire qui vise à sensibiliser le public aux problématiques environnementales liées à l’eau. Même s’il souligne la beauté du cadre naturel formé par la Sarine et ses lacs artificiels, ce film met surtout en évidence les déficits écologiques qui dégradent la qualité de cette rivière, en mettant l’accent sur les conséquences de l’exploitation des eaux pour la production d’électricité. Il se focalise sur la Sarine à proximité de la ville de Fribourg, tronçon révélateur de ce point de vue car l’exploitation hydroélectrique y engendre différents déficits.

Le film illustre tout d’abord la problématique de la migration des poissons, entravée par les nombreux obstacles qui segmentent nos rivières, et notamment les grands ouvrages hydroélectriques. Il rappelle les graves conséquences de cette segmentation sur diverses espèces piscicoles puis dévoile les solutions envisageables ou déjà fonctionnelles, comme l’ascenseur à poissons installé à la Maigrauge.

Le film aborde ensuite la thématique des éclusées, variations de débits importantes, brusques et artificielles qui surviennent quotidiennement en aval des centrales hydroélectriques (comme celle d’Oelberg à Fribourg), avec comme principales conséquences l’épuisement et le risque d’échouage des poissons en fin d’éclusées ainsi que la dérive des macroinvertébrés qui vivent sur le fond du lit.

Le film traite également de l’altération du régime de charriage engendrée par les grands barrages, à l’instar de celui de la Maigrauge, qui modifient le régime hydrologique et retiennent les sédiments charriés. Avec pour conséquence un important déficit en graviers meubles dans certains secteurs, qui prétérite notamment les frayères, lieux de reproduction des poissons.

Le dernier thème abordé est consacré à la qualité des eaux de la Sarine et sensibilise aux risques de pollution. Dès les années 1960, l’implantation progressive des STEP a permis une amélioration globale de la qualité des eaux de nos rivières.

Au Fil de la Sarine, documentaire, 2015, 6:11 minutes
Production : Service des forêts et de la faune, Sébastien Lauper
Réalisation : Sylvain Diserens
Images : Sylvain Diserens, Sébastien Lauper, Martin Mauron, Eric Sauterel
Avec la voix de Céline Cesa
En partenariat avec le Groupe E, la Haute école d’ingénierie et d’architecture, la Haute école pédagogique, la Section lacs et cours d’eau du Service des ponts et chaussées et le Service de l’environnement

Des explications supplémentaires

Donnant écho au film principal, plusieurs interviews de collaborateurs en charge de ces thématiques à l’Etat de Fribourg, dans les hautes écoles spécialisées ou auprès du Groupe E détaillent les problèmes rencontrés et les solutions mises en œuvre pour y remédier. Depuis 2013, les services cantonaux spécialisés et Groupe E planifient et mettent en œuvre des mesures pour limiter les effets néfastes de l’exploitation hydroélectrique, au plus tard pour l’horizon 2030.

L'impact des projets hydroéletriques sur les rivières

Explications de Bertrand Rey, ingénieur en environnement au Groupe E (2:50 minutes)

 
 

La migration piscicole

Explications de Sébastien Lauper, collaborateur au Service des forêts et de la faune, secteur milieu aquatique et pêche (2:46 minutes)

 
 

Les sédiments

Explications de Benoît Maillard, collaborateur au Service des ponts et chaussées, section lacs et cours d'eau (3:09 minutes)

 
 

Les éclusées

Explication de Jean-Marc Ribi, professeur à la Haute école d'ingénierie et d'architecture de Fribourg (2:46 minutes)

 
 

Le saumon et le nase

Des explications de Jean-Daniel Wicky, inspecteur de la pêche au Service des forêts et de la faune (2:51 minutes)

 
 

La qualité des lacs et des rivières

Explications d'Elise Folly, cheffe du secteur eaux superficielles et souterraines au Service de l'environnement (2:39 minutes)

 
 

De la grille d'égout à la rivière

Simulation effectuée par Pierre Jordan et Pascal Balmer, gardes-faune au Service des forêts et de la faune (1:41 minute)