20 Mai 2020 -15h27

Au printemps, il est assez fréquent de trouver de jeunes oiseaux encore peu emplumés et incapables de voler. Ils ne sont pas forcément tombés du nid ou abandonnés par leurs parents. Ils signalent leur présence par des appels précis et les parents les nourrissent à intervalles réguliers. De nombreuses espèces nichent aussi à terre ou près du sol.

Pipit spioncelle
Pipit spioncelle © Tous droits réservés - Gilles Hauser
Laissez les jeunes oiseaux là où vous les avez trouvés !

Si l'oiseau n'est ni blessé ni malade, il est primordial de le laisser à l'endroit exact de sa découverte.  S’il est effectivement tombé du nid, vous pouvez l’y replacer afin de le protéger d’une éventuelle attaque de prédateur ou des dangers de la circulation. Si le nid est hors de portée, vous pouvez le mettre dans une boîte que vous placerez en hauteur.

Vous ne protégerez pas l’oisillon en l’emportant chez vous. Au contraire, il risque de perdre toute crainte et sera bien moins capable de se défendre lorsque vous voudrez le relâcher. Il aura peu de chance de survie et deviendra la proie facile d'un environnement hostile.

 

Comment reconnaître un oiseau malade ou blessé d'un oiseau en bonne santé?
  • Un oiseau blessé peut présenter différents symptômes : ailes pendantes, pattes cassées, tordues, traces de sang...
  • Un oiseau malade est généralement ébouriffé et ses yeux mi-clos ou fermés. Un oiseau qui a heurté une vitre ou un véhicule peut présenter les mêmes symptômes.
  • Un oiseau affaibli tout en présentant les mêmes caractéristiques que l'oiseau malade, est généralement très maigre. 
  • Un oiseau mazouté est caractérisé par son plumage souillé, brun-noir et collant.  

 

Si l'oiseau que vous voulez recueillir présente l'une de ces caractéristiques, veuillez-nous contacter au +41 26 305 89 00