Réduction de l’empreinte écologique des impressions au sein de l’administration

Le remplacement des imprimantes individuelles de l’Administration fribourgeoise par des appareils multifonctions par étage ou par service cumule un grand nombre d’avantages en termes de développement durable et de finances publiques.

3ème Newsletter
3ème Newsletter © Tous droits réservés

Depuis début 2018, le Service d’achat du matériel et des imprimés (SAMI) et le Service de l'informatique et des télécommunications (SITel) remplacent systématiquement les imprimantes individuelles de l’administration par des appareils multifonctions: on installe une machine par étage ou par service. À la fin du projet, il y aura moins d’imprimantes, moins de papier et d’encre utilisés, moins d’énergie et moins d’argent dépensés par l’Etat !

Le nombre d’appareils baissera drastiquement: quelque 500 petites imprimantes HP disparaîtront au profit d’imprimantes multifonctions collectives, beaucoup moins nombreuses. Au bâtiment des finances, qui a servi de client test, on comptait 165 appareils avant le changement. Il n’en reste que 44.

L’économie d’énergie sera très significative, également grâce aux caractéristiques des nouvelles machines, labellisées Énergie Star. On estime cette économie à l’équivalent de la consommation de 23 ménages suisses.

L’amélioration sera donc très significative en termes de durabilité. L’empreinte écologique par impression va considérablement diminuer. Aussi parce que les cartouches, recyclables, ont été choisies pour leur efficience et parce que 95% des matériaux des appareils arrivés en fin de vie peuvent être réintégrés au cycle de production.

Depuis le début du déploiement, le nombre d’impressions baisse aussi. Les collaboratrices et les collaborateurs doivent se déplacer vers la machine et présenter leur badge pour valider le travail. « La nécessité de se déplacer, constate Gilbert Fasel, le chef du SAMI, change les habitudes. Les gens réfléchissent plus à l’utilité d’imprimer. » Et parfois, l’inutilité se révèle par elle-même. Hector Sudan, responsable du projet pour le SITel, analyse: « Sur les serveurs d’impression, nous constatons que, chaque jour, 100 à 200 tâches lancées ne sont pas imprimées, faute de présentation d’un badge. » Elles sont automatiquement éliminées du serveur dans les 24 heures. Pour favoriser les économies, les trois types d’appareil sont configurés par défaut pour l’impression en noir et blanc recto verso et sont équipés d’un système d’éco-agrafage par pli plutôt que d’agrafes métalliques.

Dans ce projet, la durabilité rencontre aussi les finances publiques. On économise sur la facture d’énergie, sur l’achat d’encre et de papier, mais aussi sur ce que l’Etat paie à son fournisseur – installé dans le canton de Fribourg –rétribué en fonction des copies et des impressions effectuées. L’entreprise se charge des fournitures (imprimantes et encre), de la maintenance, des pannes et de l’entretien, libérant également l’administration de ces charges chronophages. Le choix par défaut du noir et blanc n’est pas anodin, puisqu’une impression couleur coûte à l’Etat 6 fois plus qu’une impression en noir blanc.

« La diminution du nombre d’impressions et des coûts est même supérieure aux attentes ! », se réjouit Gilbert Fasel. Depuis le début du déploiement, 80% des services ont été équipés à neuf. À la fin du mois de mai prochain, tous seront dotés de ces nouveaux appareils.

Last but not least, en se déplaçant vers les imprimantes, les collaborateurs et les collaboratrices soignent leur santé – marcher peu, mais régulièrement, diminue les effets de la sédentarité – et leur créativité – c’est bien connu, les bonnes idées viennent en marchant.

Liens

https://www.energie-environnement.ch/economiser-l-electricite/situer-sa-consommation-d-electricite/

https://www.energie-environnement.ch/electronique-informatique/ecran-d-ordinateur

Le saviez-vous?

Avec le remplacement des imprimantes individuelles, l’Etat de Fribourg économise approximativement 67'214 kWh/an, soit l’équivalent de la consommation d’électricité annuelle de 23 ménages suisses.

Vous souhaitez participer à cet effort? Pensez à éteindre votre écran et votre lampe de bureau dès que vous quittez une pièce. Sachant qu’un-e salarié-e passe en moyenne 300 heures par an en réunion, en appuyant sur ces deux interrupteurs, les collaboratrices et les collaborateurs pourraient faire économiser environ 30'450 kWh/an à l’administration !

Contact

Développement durable

Rue des Chanoines 17
Case postale
1701 Fribourg

T +41 26 305 49 12

Nous contacter