A l'affiche

Source : La Liberté Source : La Liberté

 

 

   Diarrhée virale bovine BVD

Accueil SAAV

Bienvenue sur le site de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires

Le Service de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires est une unité administrative de la Direction des institutions, de l’agriculture et des forêts (DIAF). Il est issu de la réunion du Laboratoire cantonal et du Service vétérinaire cantonal, ainsi que de la cantonalisation du contrôle de l’hygiène des viandes.

La loi sur la sécurité alimentaire, entrée en vigueur le 1er juillet 2008, se trouve à l’origine de ce nouveau service. Cette loi a pour objectif de réunir, au sein d’une même unité, toutes les activités de contrôle des denrées alimentaires selon le concept de « l’étable à la table ». Il s’agit d’une approche globale de la sécurité alimentaire, basée sur une surveillance des denrées tout au long de la chaîne de production, depuis la production primaire jusqu’à la commercialisation.

Actualités

Loque européenne touchant les abeilles: mesures pour enrayer sa progression

Le Service de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires a mis en place depuis plusieurs semaines une cellule de coordination pour enrayer la progression de la loque européenne chez les abeilles, principalement en Singine. S'attaquant au couvain d'abeille, cette maladie, qui compromet la récolte de miel, touche particulièrement la Singine, voisine du canton de Berne où plus de soixante cas ont été recensés depuis le début de l'année.

Plus...

Loup mort : il s'agit de la femelle F13

Les analyses génétiques effectuées sur la rate de la louve retrouvée morte vendredi le 9 juin 2017 dans un champ sur les hauts de La Vilette (Jaun) ont démontré qu'il s'agit bien de la louve F13. Pas de nouvelles concernant le mâle M64.

Plus...

Planification de la chasse 2017: changements importants pour la chasse du chamois

La Direction des institutions, de l'agriculture et des forêts a approuvé l'ordonnance qui réglera la chasse pour la saison 2017. Pour prévenir la diminution des cheptels de chamois constatées ces dernières années, une chasse gérée par région, classe d'âge et par sexe et tenant compte des 15% de la population comptée dans les territoires ouverts à la chasse et dans les réserves cantonales, est introduite. Le quota de tirs de cerfs reste inchangé.

Plus...