Retour
Libellule émergeant
Emergence d'une libellule © Tous droits réservés - Hekakoskinen / iStock

Inventaire participatif des libellules du canton de Fribourg

Libellule émergeant
Emergence d'une libellule © Tous droits réservés - Hekakoskinen / iStock

28 Mai 2019 - 10h17

En vue de son exposition «Libellules» qui ouvrira le 12 octobre 2019, le Musée aimerait récolter le maximum d’exuvies de libellules qui, une fois déterminées, donneront un aperçu des espèces présentes dans le canton de Fribourg.
Aidez-nous en cherchant vous aussi des exuvies et en les apportant au Musée!

Qu'est-ce qu'une exuvie?

Les larves de libellules vivent dans l’eau et ont besoin de se débarrasser plusieurs fois de leur peau pour pouvoir grandir. C’est seulement lors de la dernière mue qu’elles se métamorphosent en adulte et laissent derrière elles leur dernière peau, l’exuvie. Les exuvies sont donc des « peaux » abandonnées par les libellules. Elles ressemblent à une larve de libellule mais vides et sèches, avec une ouverture sur le dos.

Où en trouver?

Les exuvies se trouvent à proximité des cours d’eau, des étangs, des marais ou des lacs. Chaque espèce a un lieu de préférence pour émerger : certaines exuvies sont accrochées aux rochers, d’autres à la végétation comme les racines des arbres ou les roseaux, d’autres encore utilisent des structures humaines comme les ponts ou pontons.

Comment chercher? 

Pour trouver des exuvies, il faut surtout ouvrir grand ses yeux. Regardez attentivement la végétation, les rochers ou les racines proches des plans d'eau. SI vous voyez des formes suspectes, vérifiez de quoi il s'agit. Il vous faudra aussi beaucoup de patience... votre oeil a besoin d'entraînement pour repérer ce type d'objets! De plus, les conditions pour trouver des exuvies ne sont pas toujours réunies dans la nature et vous devrez sûrement chercher plusieurs fois avant de trouver quelque chose. 

Que faire lorsque vous trouvez une exuvie? 

Une fois une exuvie trouvée, il suffit de la mettre dans un récipient en verre ou en plastique en essayant de la toucher le moins possible. Elles sont très fragiles et tous les critères morphologiques doivent être visibles pour déterminer l’espèce ! Notez bien sur le récipient la date et le lieu de la récolte, ainsi que la distance à l'eau et la hauteur à laquelle vous l'avez trouvée. Vous pouvez ensuite l'amener au Musée d'histoire naturelle. 

Labo éphémère 

Durant les vacances d’été, les spécialistes du musée vous aident à déterminer vos trouvailles dans notre laboratoire éphémère. 
Le labo est ouvert les LUNDI ET JEUDI du 8 juillet au 23 août de 15h à 17h. Il se trouve au premier étage du Musée d'histoire naturelle. Si vous désirez venir hors des heures d'ouverture du labo, vous pouvez prendre rendez-vous au 026/305.89.00. 

Exuvie de Libellule à 4 taches
Exuvie de Libellule à 4 taches © Tous droits réservés - Sophie Giriens
Exuvie de Libellule à 4 taches

Les classes participent!

Trente classes du canton de Fribourg participent en mai et juin à la recherche d'exuvies. Accompagnés d'une médiatrice scientifique du Musée, ils passent une matinée dans la nature pour découvrir le monde des libellules puis chercher des exuvies de libellules et d'autres petits animaux d'eau douce. Découvrez ci-dessous qui sont les jeunes chercheurs.

Classe de Bulle

Classe de 5H de Bulle

mhnf
Classe d'Estavannens

Classe de 5H d'Estavannens

mhnf
Classe de Belfaux

Classe de 7-8H de Belfaux

mhnf
Classe de Nant I

Classe de 6H de Nant

mhnf
Classe de Nant II

Classe de 6H de Nant

mhnf
Classe de Flamatt

Classe de 6H de Flamatt

mhnf
Classe d'Ursy I

Classe de 6H d'Ursy

Classe de Belfaux IV

Classe de 8H de Belfaux

mhnf
Classe de 6H d'Ursy

Classe de 6H d'Ursy

mhnf
Classe de 5H d'Estavannens

Classe de 5H d'Estavannens

mhnf
Classe de Bulle
Classe d'Estavannens
Classe de Belfaux
Classe de Nant I
Classe de Nant II
Classe de Flamatt
Classe d'Ursy I
Classe de Belfaux IV
Classe de 6H d'Ursy
Classe de 5H d'Estavannens

Actualités liées