Contexte général

Sans tabac, je respire.

Le tabagisme, avec un coût social estimé à 350 mio par année pour le canton de Fribourg, est la cause de maladies et de décès la plus facilement évitable. La prévalence du tabagisme dans le canton est de 24% (17% de fumeurs et de fumeuses quotidien-ne-s et 7% de fumeurs et de fumeuses occasionnel-le-s). C’est au sein de la population francophone que l’on trouve la plus grande part de consommateurs et de consommatrices de tabac (27%, contre 22% dans la population germanophone), ainsi que dans la tranche d’âge des 35-44 ans (27%). Les fumeurs et les fumeuses sont également plus nombreux parmi les personnes actives professionnellement. La prévalence tabagique est corrélée négativement avec le niveau de formation. Entre 2009 et 2012, la part de fumeurs et de fumeuses dans la population du canton a légèrement baissé. En revanche, le nombre moyen de cigarettes consommées quotidiennement est passé de 12 à 13.

Programme cantonal de prévention du tabagisme (PCT) 2009-2013

Le PCT 2009-2013 s’est décliné en quatre axes d’intervention :

  • empêcher le début de la consommation
  • encourager l’arrêt
  • protéger contre le tabagisme passif
  • informer et sensibiliser les différents publics cibles sur les risques du tabagisme et les offres de prestations dans la prévention.

Le déploiement du PCT sur quatre ans a permis la mise en place dans le canton d’une prévention du tabagisme systématique, équilibrée et durable, ainsi que l’acquisition d’une méthodologie de travail rigoureuse. 
Au terme du PCT 2009-2013, l’état des lieux de la situation fribourgeoise montre d’importantes avancées en matière de protection contre la fumée passive, sur les lieux de travail et dans les espaces publics. Ces évolutions ont été soutenues par les changements législatifs survenus au cours des dernières années. En parallèle à ce constat positif, plusieurs besoins d’intervention sont encore à relever dans le contexte fribourgeois. Parmi ceux-ci, une stagnation de la consommation de tabac depuis 2009 dans la population en général ainsi que chez les jeunes, et des expositions encore trop nombreuses d’enfants et d’adultes à la fumée passive, que ce soit au domicile ou sur le lieu de travail. En outre, au niveau législatif, le canton de Fribourg ne dispose d’aucune réglementation de la publicité pour les produits du tabac et du parrainage (sponsoring d’évènements culturels ou sportifs par l’industrie du tabac) et souffre encore d’une trop faible application de l’interdiction de vente des produits du tabac aux jeunes de moins de 16 ans.

Programme cantonal de prévention du tabagisme 2014-2017

Le Programme cantonal de prévention du tabagisme du canton de Fribourg a été conçu en continuité du travail réalisé au cours des dernières années. Il est mis en œuvre par le CIPRET, sous l’égide d’un comité de pilotage regroupant les Ligues de santé, le Service du médecin cantonal et le Service de la santé publique, en collaboration avec les différents partenaires du réseau fribourgeois.

Le Programme cantonal de prévention du tabagisme poursuit la vision consistant à dénormaliser le tabac au sein de la société ; en d’autres termes, à favoriser l’apparition de nouvelles normes sociales et législatives vis-à-vis du tabac.