Covid-19 - soutien aux aux plus démuni-e-s

La crise actuelle a eu comme effet de restreindre considérablement le pouvoir d'achat d'une tranche de la population qui avait, déjà avant cette crise, de la
peine à joindre les deux bouts. Cette population pourrait ne pas avoir recours à l'aide sociale et être encline à se tourner vers les réseaux d'aide existants. C'est pourquoi, le Conseil d'Etat veut renforcer le partenariat avec les institutions et réseaux d'entraide, afin d'assurer une aide directe et l'orientation des personnes concernées vers les aides adéquates.

Les indicateurs révèlent que le nombre de personnes et de familles précarisées risque d’augmenter rapidement dans les semaines à venir.

Outre les bénéficiaires de l’aide sociale dont la crise a renforcé la précarité, il émerge actuellement une catégorie de population nouvellement précarisée. Cette population rechigne souvent à avoir recours à l’aide sociale et est encline à se tourner vers les autres réseaux d’aide existants.

C’est donc vers ces réseaux que se tourne la nouvelle aide du Gouvernement. Le Conseil d’Etat veut ainsi renforcer le partenariat avec les institutions et réseaux d’entraide, afin d’assurer une aide directe et l’orientation des personnes concernées vers les aides adéquates.

La mesure est dotée d’une enveloppe d’un million de francs.