COVID-19: activités enfance et jeunesse et coronavirus

Les mesures destinées à freiner la propagation du COVID-19 ont des conséquences importantes pour tous les secteurs, y compris pour les offres de promotion de l’enfance et de la jeunesse et de l’animation socioculturelle enfance et jeunesse. Afin de suivre l'évolution de la situation dans ce domaine, le Bureau de promotion des enfants et des jeunes transmet sur cette page les informations aux associations et aux centres d’animation socioculturelle concernant l’impact des mesures pour freiner la propagation du coronavirus, sur les offres destinées aux enfants et aux jeunes.

Les activités de promotion de l’enfance et de la jeunesse sont des activités à buts social, pédagogique, éducatif, d’accompagnement et de soutien destinées aux enfants et aux jeunes et organisées par des collectivités publiques ou des associations de la société civile, pendant le temps libre. Il s’agit des offres proposées par les centres d’animation socioculturelle, y compris l’accueil libre, ainsi que les activités de jeunesse extrascolaires de type culturel, artistique ou sportif proposées par des organisations, des associations, des clubs sportifs ou des sociétés locales.

 

Le retour du service juridique de l'OFSP sur la mise en application des mesures actuelles liées au Covid19 relatives aux activités de promotion de l’enfance et de la jeunesse basées sur la nouvelle ordonnance fédérale du 26.06.2021 est toujours en attente.

Dès que l’Association faîtière suisse pour l’animation socioculturelle enfance et jeunesse AFAJ sera en mesure de transmettre ces informations, les nouvelles réglementations en vigueur seront présentées ici.
Dans l’intervalle, il est recommandé de poursuivre les activités comme avant, conformément aux règles en vigueur depuis le 31 mai (voir ci-dessous).

  • Pour les activités en extérieur les éléments suivant ne sont plus en vigueur: Port du masque et maintien de la distance.
  • L’obligation du télétravail est remplacée par une recommandation.
  • Pas d’obligation de port du masque et de maintien de la distance pour les activités culturelles et sportives. Il n’y a plus de distinction de règles entre le niveau professionnel et amateur.
  • Le travail social hors mur et l’animation jeunesse dans les espaces publics, en plein air, est possible, sans restriction.
  • Consommation: aucune limitation du nombre de personnes à table, à l’extérieur seule la distance entre les groupes de personnes est requise.

 

Les dispositions suivantes s’appliquent à partir du 26 juin 2021:

Les activités/manifestations dans les domaines du sport, de la culture et de la jeunesse sont autorisées comme suit :

  • Manifestations avec public : la limite est de 100 personnes à l’intérieur et de 300 personnes à l’extérieur. La moitié de la capacité maximale peut être utilisée.
  • Manifestations sans public : les évènements associatifs et autres événements similaires sont autorisées à l’intérieur et à l’extérieur avec un maximum de 50 personnes.
  • Sport pour les enfants et les jeunes nés en 2001 ou après : sans restriction. Les manifestations dansantes en plein air sont autorisées.
  • Sport pour les jeunes nés en 2000 ou avant : au maximum 50 personnes sont autorisées à faire du sport ensemble. Les sports d’équipe ne sont autorisés qu’à l’extérieur. Le public est autorisé, également lors des compétitions. S’appliquent ici les règles pour les évènements publics avec 100 personnes à l’intérieur et 300 personnes à l’extérieur. Les sports avec contact corporel/sans masque et distance : en plein air, les sports avec contact corporel sont également autorisés (entraînement et compétitions). À l’intérieur, les sports où le port du masque n’est pas possible et où la distance ne peut pas être respectée, ne sont autorisés qu’en petits groupes constants de quatre personnes qui ne se mélangent pas entre eux et qui disposent chacun de 50 mètres carrés pour leur usage exclusif.
  • Si les groupes d’âge se mélangent, c’est la réglementation valable pour les jeunes nés avant 2001 qui s’appliquent.
  • La distribution d'aliments et de boissons dans le cadre des activités ordinaires est autorisée à l’intérieur et à l’extérieur. Les règles suivantes s’appliquent à l’intérieur et à l’extérieur : espacement ou cloison entre les groupes, maximum quatre personnes par table à l’intérieur et six personnes par table à l’extérieur, collecte des coordonnées de tous les invités et obligation de s’asseoir. L’obligation de porter un masque ne s’applique pas lorsqu’on est assis à table, mais s’applique avant de s’asseoir et lorsqu’on quitte la table.
  • Rassemblements de personnes dans l’espace public : La restriction du nombre de personnes autorisé lors de rassemblements spontanés de personnes est levée.
  • L’animation jeunesse hors murs dans l’espace public est possible sans restriction en termes de nombre de personnes.
  • Port du masque : Les enfants de moins de 12 ans ne doivent pas porter de masque (sous réserve d’exceptions cantonales). Les jeunes nés en 2001 ou après peuvent se passer du masque lors des activités culturelles et sportives. En dehors de cela, le port du masque est obligatoire. Les jeunes plus âgés doivent porter des masques à l’intérieur ; à l’extérieur ils ne doivent porter un masque que si la distance ne peut pas être maintenue et qu’il n’y a pas d’autres mesures de protection telles que des cloisons. Des exceptions sont faites pour les activités sportives en salle.
  • Travail à domicile : recommandation : Pour les établissements qui effectuent des tests de manière ciblée et récurrente, l’obligation de travailler à domicile se transforme en une recommandation de travailler à domicile.
  • Personnel : Pendant six mois, il n’y a pas d’obligation de quarantaine-contact et de quarantaine-voyage pour les personnes vaccinées et les personnes guéries. Pendant cette période, les personnes vaccinées sont également exemptées du dépistage obligatoire.

 

En outre, dans le domaine de promotion de l’enfance et de la jeunesse, les mesures suivantes sont en vigueur:

  • Le travail de l’animation socioculturelle et les activités des associations de l’enfance et de la jeunesse sont explicitement mentionnés dans la communication du Conseil fédéral et sont nommés et réglementés dans un article distinct du règlement COVID-19 (art. 6 g).
  • Mise en œuvre d’un plan de protection sanitaire pour toutes les activités avec les enfants et les jeunes. Les plans de protection existants doivent être à chaque fois adaptés aux nouvelles normes en vigueur. Un plan de protection doit être établi et indiquer les éléments suivants :
    • les activités et les offres autorisées.
    • le nombre maximal d’enfants et d’adolescent.e.s présents. Il n’y a plus de limite de nombre liée à la surface. Le nombre maximum de personnes présentes est fixé par les responsables en tenant compte des critères suivants : espaces intérieurs et extérieurs disponibles, infrastructures, moyens d’assurer les mesures d’hygiène et de protection, nature des activités, présence des professionnels, protection des collaborateurs-rices, âge des enfants et des jeunes, et répartition des groupes par âge.
  • En ce qui concerne l’animation jeunesse hors murs dans l’espace public, elle est possible sans restriction en termes de nombre de personnes.
  • Les offres de l’animation socioculturelle enfance/les offres de jeu qui se déroulent dans l'espace extérieur des centres d’animation/organisations de jeunesse ou dans une zone définie/délimitée, selon les règles qui s’appliquent aux activités de l'animation socioculturelle enfance et jeunesse avec les enfants/jeunes né-e-s en 2001 ou après (plan de protection, enregistrement des contacts). Les parents qui accompagnent leurs jeunes enfants ont le droit d’être présents. Il n’y a pas de nombre maximal de personnes autorisées. C’est le besoin en matière d’encadrement qui est déterminant.
  • Les offres de l’animation socioculturelle enfance/les offres de jeu mobiles/terrains de jeu avec accompagnement se déroulent dans l’espace extérieur des centres d’animation ou dans une zone définie/délimitée, selon les règles qui s’appliquent aux manifestations et aux offres et activités de l’animation socioculturelle enfance et jeunesse. Les parents qui accompagnent leurs jeunes enfants ont le droit d’être présents. Il n’y a pas de nombre maximal de personnes autorisées. C’est le besoin en matière d’encadrement qui est déterminant.
  • L’utilisation autonome des locaux de l’animation socioculturelle enfance et jeunesse (par exemple locaux pour répétitions de musique) est possible si, d’une part, un-e professionnel-le discute des mesures de protection avec les jeunes avant la première utilisation et si, d’autre part, un-e professionnel-le est joignable pour les jeunes pendant l’utilisation.
  • Les anciens allégements pour les jeunes de moins de 16 ans s’appliquent désormais aux jeunes de moins de 20 ans (né-e-s en 2001 ou après).
  • Les associations de l’enfance et de la jeunesse peuvent maintenir leurs activités, avec un concept de protection, selon les horaires habituels.
  • Les centres d’animation socioculturelle peuvent rester ouverts, avec un concept de protection adaptés aux nouvelles dispositions en vigueur, selon les horaires habituels.
  • Les établissements de loisirs et les installations sportives de plein air sont ouverts à tous.
  • Pour les enfants et les jeunes de moins de 20 ans, l’accès aux offres et activités de promotion de l’enfance et de la jeunesse peuvent avoir lieu sans limitation.
  • Les spectacles et les compétitions, le chant dans les chœurs, les cours de musique et les concerts sont à nouveau autorisés s’ils ont lieu sans public. Les camps de vacances et activités à la journée sans hébergement sont autorisés. Voir les lignes directrices et cadres mis à jour ci-dessous.
  • En cas de mélange des groupes d’âge, le régime qui s’applique est celui pour les jeunes de plus de 20 ans.
  • Un professionnel-le (ou bénévole) doit accompagner les activités des enfants et des adolescents
  • Important : Les règles d’hygiène et de distance et l’obligation de port du masque s’appliquent également aux personnes âgées de 12 ans et plus.
  • Des camps de vacances sont possibles pour les enfants et les adolescents nés jusqu’en 2001. Voir à ce sujet les Directives cadres actualisées ci-dessous :

 

  • Suivre les directives relatives à l’obligation de masque étendue à toute la Suisse.
  • Le port du masque est obligatoire pour les personnes de 12 ans et plus.
    • dans les espaces intérieurs et  accessibles au public dès qu’il y a plus d’une personne dans la pièce, ainsi que dans les zones extérieures. Il s’agit notamment d’établissements sociaux, de centres d’orientation, de quartiers et de centres de jeunes.
    • dans les transports publics, dans les zones d’attente et d’accès des transports publics.
    • à l’intérieur d’installations et d’établissements tels que les magasins, les lieux de manifestations, les restaurants et les bars, les marchés de Noël et d’alimentation.
    • dans les zones piétonnes fréquentées et partout où la distance requise dans l’espace public ne peut être respectée.
    • dans les bureaux dès qu’il y a plus d’une personne dans la pièce.
  • Respecter les règles de distance : en principe, et si possible, la distance minimale entre les personnes de 1,5 mètre doit être respectée. La distance nécessaire doit être respectée même avec le port d’un masque. Si la distance à l’égard des jeunes enfants n’est pas pédagogiquement utile et réalisable, il peut être renoncé ponctuellement à cette pratique.
  • Respect des mesures d’hygiène générales, en particulier se laver les mains régulièrement et soigneusement et utiliser des désinfectants. Aérer régulièrement les locaux et désinfecter les objets partagés après chaque utilisation ainsi que d’autres endroits sensibles.
  • Exécuter des offres et des activités autant que possible à l’extérieur.
  • Contact-Tracing: pour enregistrer les données des usagers sous forme électronique, il est recommandé d’utiliser l’application OK-VISIT
  • Sur le site Internet de l’Service cantonal du sport, les informations relatives à la réglementation sportive sont mises à jour en permanence.
  • Se renseigner sur les dispositions spécifiques en vigueur dans la commune où l’activité a lieu.

Plans de protection pour les activités de l’enfance et de la jeunesse

Les concepts de protection valables pour ce domaine dans le canton de Fribourg sont ceux de l’AFAJ et de Frisbee.

Frisbee, le réseau fribourgeois des organisations de l’enfance et de la jeunesse a établi un plan de protection cantonal pour les activités enfance et jeunesse qui ont lieu dans le canton de Fribourg. Il se base sur le plan de protection-cadre national de l’AFAJ et a été établi en étroite collaboration avec les cantons romands.

Ce plan de protection-cadre national est le document de référence en ce qui concerne les activités de jeunesse extrascolaires en général et le domaine de l'animation socioculturelle professionnelle en particulier. Il donne aux acteurs de ce domaine des lignes directrices pour l’élaboration de leur propre concept de protection. Le plan de protection-cadre de l’AFAJ est valable pour le canton de Fribourg sous réserve de conditions plus restrictives fixées par l’Etat de Fribourg. D’autres informations générales sur les mesures et leur impact sur les activités de promotion de l’enfance et de la jeunesse sont régulièrement mises à jour sur le site web de l’AJAJ.

 

Mesures et règles fédérales

 

Mesures et règles cantonales

 

Recommandations des organes spécialisés pour les questions d'enfance et de jeunesse aux niveaux cantonal, intercantonal et fédéral

 

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à nous contacter à l’adresse enfance-jeunesse@fr.ch

 

Hotline vie quotidienne

Vous pouvez vous adresser par mail à cette adresse : viequotidienne@fr.ch.