COVID-19: activités enfance et jeunesse et coronavirus

Les mesures destinées à freiner la propagation du COVID-19 ont des conséquences importantes pour tous les secteurs, y compris pour les offres de promotion de l’enfance et de la jeunesse et de l’animation socioculturelle enfance et jeunesse. Afin de suivre l'évolution de la situation dans ce domaine, le Bureau de promotion des enfants et des jeunes transmet sur cette page les informations aux associations et aux centres d’animation socioculturelle concernant l’impact des mesures pour freiner la propagation du coronavirus, sur les offres destinées aux enfants et aux jeunes.

Mesures COVID - 24 février 2021
Mesures COVID - 24 février 2021 © Etat de Fribourg - Staat Freiburg - Conseil fédéral

Les activités de promotion de l’enfance et de la jeunesse sont des activités à buts social, pédagogique, éducatif, d’accompagnement et de soutien destinées aux enfants et aux jeunes et organisées par des collectivités publiques ou des associations de la société civile, pendant le temps libre. Il s’agit des offres proposées par les centres d’animation socioculturelle, y compris l’accueil libre, ainsi que les activités de jeunesse extrascolaires de type culturel, artistique ou sportif proposées par des organisations, des associations, des clubs sportifs ou des sociétés locales.

 

Changements pour le domaine de la promotion de l’enfance et de la jeunesse dès le 1er mars 2021 :

  • Les centres d’animation socioculturelle peuvent rester ouverts, avec un concept de protection, selon les horaires habituels.
  • Les associations de l’enfance et de la jeunesse peuvent maintenir leurs activités, avec un concept de protection, selon les horaires habituels.
  • Les anciens allégements pour les jeunes de moins de 16 ans s’appliquent désormais aux jeunes de moins de 20 ans (né en 2001 ou après). Pour les enfants et les jeunes de moins de 20 ans, les offres et activités de soutien à l’enfance et à la jeunesse sont entièrement accessibles (sans public).
  • Le travail de l’animation socioculturelle et les activités des associations de l’enfance et de la jeunesse sont explicitement mentionnés dans la communication du Conseil fédéral et sont nommés et réglementés dans un article distinct du règlement COVID-19 (art. 6 g).
  • Il doit y avoir un concept de protection qui définit les objectifs à respecter :
    • Un professionnel ou un bénévole doit être présent pour la prise en charge des enfants et des adolescents.
    • Les activités et les offres autorisées doivent être indiquées.
    • Le nombre maximal d’enfants et d’adolescents présents doit être indiqué.
    • La distribution de nourriture et de boissons n’est pas autorisée.
    • Les fêtes, concerts et les discothèques ne sont pas autorisés.
  • Le port du masque est obligatoire pour les personnes de 12 ans et plus. L’obligation de porter un masque s’applique, entre autres, aux établissements sociaux, aux centres d’orientation, aux centres de quartiers et aux centres d’animation.
  • Les réunions dans l’espace public et les rencontres spontanées en plein air sont possibles jusqu’à 15 personnes maximum (aussi concernant le travail social hors murs).
  • Les établissements de loisirs et les installations sportives de plein air sont ouverts à toutes et tous.

 

Conditions à respecter pour l’organisation et la réalisation d’activités avec des enfants et des jeunes

  • Mise en œuvre d’un plan de protection sanitaire pour toutes les activités avec les enfants et les adolescents. Les plans de protection existants doivent être à chaque fois adaptés aux nouvelles normes fédérales et cantonales en vigueur et tenir compte des règles spécifiques en vigueur dans la commune où se tient l’activité.
  • Respect des mesures d’hygiène (lavage régulier et soigneux des mains, usage de désinfectants, et respect de la distance de 1,5 mètre).
  • Organisation des activités autant que possible à l’extérieur.
  • Aération régulière des locaux et désinfection après chaque utilisation des objets utilisés en commun ainsi que d’autres endroits sensibles.
  • Organisation le plus possible des activités en extérieur.
  • Contact-Tracing: pour enregistrer les données des usagers sous forme électronique, il est recommandé d’utiliser l’application OK-VISIT

 

Plans de protection, mesures et règles 

Les concepts de protection valables pour ce domaine dans le canton de Fribourg sont ceux de l’AFAJ et de Frisbee.

  • Plan de protection-cadre national de l'AFAJ (version du 25.02.2021). Ce plan de protection-cadre national est le document de référence en ce qui concerne les activités de jeunesse extrascolaires en général et le domaine de l'animation socioculturelle professionnelle en particulier. Il donne aux acteurs de ce domaine des lignes directrices pour l’élaboration de leur propre concept de protection. Le plan de protection-cadre de l’AFAJ est valable pour le canton de Fribourg sous réserve de conditions plus restrictives fixées par l’Etat de Fribourg.
  • Plan de protection cantonal de Frisbee. Frisbee, le réseau fribourgeois des organisations de l’enfance et de la jeunesse a établi un plan de protection cantonal pour les activités enfance et jeunesse qui ont lieu dans le canton de Fribourg. Il se base sur le plan de protection-cadre national de l’AFAJ et a été établi en étroite collaboration avec les cantons romands.

 

Mesures et règles fédérales

 

Mesures et règles cantonales

 

Recommandations de la Commission cantonale de l’enfance et de la jeunesse (CEJ) et de la Conférence des directrices et directeurs cantonaux des affaires sociales (CDAS)

 

La hotline vie quotidienne répond à vos questions sous 026 552 60 00, tous les jours de la semaine, entre 8h30 - 12h00 et 13h30 - 17h00.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à nous contacter à l’adresse enfance-jeunesse@fr.ch

Trucs & astuces pour toute la famille

Covid -19: Activités à faire en famille