Historique du Service de la statistique du canton de Fribourg

Quelques dates-clés

sstat_historique
sstat_historique © Tous droits réservés
sstat_historique

 

L'arrêté du Conseil d'Etat du 27 octobre 1964 créant un Office cantonal de statistique ne mentionne pas qu'un Bureau cantonal de statistique a déjà existé dans le canton de Fribourg durant une quarantaine d'années, entre 1895 1934. Pour tous ceux qui veulent en savoir plus sur la manière dont le canton de Fribourg s'acquitte de sa mission statistique, une recherche historique serait bienvenue. Celle-ci se révèle d'emblée difficile, car les décisions en la matière n'ont pas toujours eu la publicité requise. Pour l'heure, il faut se contenter des quelques éléments chronologiques épars qui suivent.


1874

Par une loi du 1er décembre 1874, un Bureau de vérification des comptes des communes et paroisses, rattaché à la Direction de l'Intérieur, est chargé des travaux de statistique et notamment de la relation avec le Bureau fédéral de statistique, fondé le 21 janvier 1860.

1895
En séance du 3 avril 1895, le Conseil d'Etat, voyant que le Bureau de vérification des comptes n'est plus en mesure remplir ses tâches statistiques, décide de le réorganiser et de le transformer en Bureau de statistique. Cette décision peut être considérée comme l'acte de naissance du Bureau cantonal de la statistique, première version. Ni le bulletin des lois, ni le compte rendu annuel de l'administration du Conseil d'Etat ne font allusion à l'existence de ce nouvel organe jusqu'en 1898. Pourtant, le canton de Fribourg est le deuxième canton à se doter d'un office de statistique, après Argovie (1886) et avant Genève (1896).

1897
Le dictionnaire des localités du canton de Fribourg de Ferdinand Buomberger (1874-1946), secrétaire du Bureau cantonal de statistique, atteste qu'il s'agit d'une publication du Bureau de statistique du canton de Fribourg, rattaché à la Direction de l'intérieur. Plusieurs autres publications suivent avec la mention de la même source. M. Buomberger, originaire de Feldkirch, écrit de nombreux articles en allemand dans le Journal suisse de statistique.

1898
Le compte rendu de l'administration du Conseil d'Etat du canton de Fribourg de 1898 mentionne pour la première fois l'existence du Bureau de statistique et indique les questions qui ont été traitées durant l'année.

1900
Le bulletin des lois reproduit une décision du 19 octobre 1900 dans laquelle il est fait mention du rôle du Bureau cantonal de statistique, à propos du recensement fédéral de la population de 1900.

1901
Dans le procès-verbal de la Conférence de l'Union des statisticiens officiels et de la Société suisse de statistique, tenue à Fribourg les 21 et 22 octobre 1901, il est mentionné que le Bureau cantonal de statistique du canton de Fribourg est le cinquième de la Suisse par ordre de date de création.

1902
L'arrêté du 27 janvier 1902, concernant l'organisation des directions du Conseil d'Etat, mentionne l'existence d'un Département de la statistique rattaché à la Direction de l'intérieur, de l'agriculture, de la statistique et du commerce.

1903 - 1904
Le Département de la statistique est dirigé par M. Dr Ferdinand Buomberger. Il est secondé par un secrétaire, M. Constant Fontaine.

1905 - 1906
Le poste de chef du Département de la statistique n'est pas occupé. Il ne reste que le secrétaire.

1906
Par arrêté du 16 juin 1906, M. Dr Hans Schorer (1876-1963), originaire de Bavière et professeur ordinaire agrégé à l'Université de Fribourg (Finances publiques, statistique) est nommé chef de bureau au Département de la statistique.

1907 - 1908
Le poste de secrétaire change de titulaire en 1907, puis est laissé non pourvu en 1908.

1909 - 1921
Le poste de secrétaire est occupé par M. Raymond Bossy.

 

1922
M. Hans Schorer quitte son poste. Il n'est pas remplacé. Dans le bulletin des lois, en date du 18 novembre 1921, il est mentionné que le Département de la statistique est rattaché à la Direction des finances. Il perd son rang de département.

1922 - 1934
Le Bureau de statistique n'est plus animé que par un secrétaire, qui restera à son poste jusqu'à son décès (17.08.34). Jusqu'à cette date, on peut dire que le Bureau de statistique a une mission généraliste correspondant à la définition actuelle d'un office de statistique.

1935 - 1940
Le Bureau de statistique est toujours mentionné parmi les services de la Direction des finances, mais est dépourvu de personnel.

1941
L'Union des offices suisses de statistique tient pour la première fois ses assises annuelles, à Fribourg. Aucune mention de cet évènement n'est faite dans le compte rendu du Conseil d'Etat. D'ailleurs, de 1941 à 1946, l'activité du Bureau de statistique n'est plus relatée dans ledit compte rendu.

1947 - 1964
Par arrêté du 31 décembre 1946, le Conseil d'Etat stipule que le Département de l'agriculture, rattaché à la Direction de l'intérieur, a pour tâche le contrôle de la production agricole et de la statistique. Dans certains documents, on parle de Bureau de la statistique agricole, d'Office de contrôle de la production agricole et de la statistique. Cet arrêté supprime le caractère généraliste du Bureau de statistique et le spécialise dans les statistiques agricoles. Il jouera ce rôle jusqu'à fin 1964. Son dernier responsable, M. Gédéon Mottas, reprendra la même tâche dans le nouvel office.

1962
Le budget de la Direction de l'intérieur est commenté en séance du Grand Conseil du 20 novembre 1962. Une dépense de 30'000 francs a été prévue au budget pour la création d'un «Bureau cantonal de la statistique». Parmi les raisons de cette initiative, on trouve la nécessité de disposer des renseignements indispensables à l'aménagement du territoire et au développement de l'économie.

1964
Par arrêté du Conseil d'Etat du 27 octobre 1964, l'Office cantonal de statistique (OCS) est créé.

1965
L'OCS entre en activité le 1er janvier 1965, sous la direction de M. Charles Chammartin, économiste, jusqu'alors adjoint au chef de service du Département de l'industrie et du commerce. A l'origine, l'Office occupait 4 personnes, dont 1 à la demi-journée.

L'Union suisse des offices de statistique tient son assemblée annuelle pour la seconde fois à Fribourg.

1967
Départ de M. Ch. Chammartin, le 15 décembre 1967. M. Gonzague Dutoit, économiste, jusqu'alors assistant à l'Institut d'automation et de recherche opérationnelle de l'Université de Fribourg, lui succède.

1973
L'arrêté du Conseil d'Etat du 29 décembre 1972 ordonne la fusion au 1er janvier 1973 de l'Office cantonal de statistique avec le Service d'automation de l'Etat et lui donne le nom de Service d'informatique et de statistique (SISEF).

1978
Par arrêté du Conseil d'Etat du 11 octobre 1977, et, à la suite de la réorganisation de l'informatique à l'Etat, la section d'informatique du SISEF est transférée, à partir du 1er janvier 1978, au Centre informatique de l'Etat de Fribourg. Dès cette date, le service prend l'appellation de "Service de statistique de l'Etat de Fribourg / Statistische Abteilung des Kantons Freiburg".

1985-1988
M. Gonzague Dutoit est président de l'Union des offices suisses de statistique de 1985/1986 à 1987/1988.

1988
L'Union des offices suisses de statistique tient son assemblée annuelle pour la troisième fois à Fribourg, les 15 et 16 septembre 1988.

2003
La nouvelle organisation de l'administration cantonale conduit à une nouvelle dénomination du service "Service de la statistique / Amt für Statistik" et de la Direction dont il dépend "Direction de l'économie et de l'emploi / Volkswirtschaftsdirektion".

2005
M. Gonzague Dutoit, atteint par la limite d'âge, quitte son poste le 30 avril 2005.
M. Pierre Caille, chef de section à l'Office fédéral de la statistique, à Neuchâtel, est appelé par le Conseil d'Etat à lui succéder, dès le 1er août 2005.

2008
En septembre, le site web du Service de la statistique fait peau neuve. Il est aussi complété par un outil de présentation cartographique en ligne.


Fribourg, le 18 août 2008

Pierre Caille

Actualités liées