Retour
Conjoncture fribourgeoise
Conjoncture fribourgeoise, mai 2018 © Tous droits réservés

Fribourg : des répondants plus réservés sur l'avenir

Conjoncture fribourgeoise
Conjoncture fribourgeoise, mai 2018 © Tous droits réservés

30 Mai 2018 - 15h30

Ce trimestre, le bilan des répondants à l'enquête conjoncturelle du KOF ne semble pas complétement refléter les vents optimistes de la conjoncture mondiale et nationale.

Bien que la marche des affaires pour l'ensemble de l'industrie soit passée du rouge au vert, les autres indicateurs n'enregistrent pas d'améliorations. Au contraire, certains voient même leur situation se détériorer. En particulier, les indicateurs de perspective, qui jusqu'ici avaient gardé un certain dynamisme positif, affichent maintenant un ralentissement. Comme en Suisse, les branches porteuses restent la chimie et les machines et véhicules. Les prévisions dans l'industrie du bois présentent une amélioration alors que celles de l'industrie alimentaire semblent s'obscurcir. Pas de changements en revanche pour les branches de la métallurgie et des arts graphiques. Pour ce qui concerne le commerce de détail, les répondants jugent la situation actuelle très sombre mais restent relativement optimistes pour le futur. La branche a été soumise à une forte pression en raison des achats effectués par les Suisses à l'étranger ou sur Internet. Mais l'affaiblissement du franc devrait l'aider à se redresser, du moins partiellement. Le chômage a enregistré une baisse saisonnière normale. Il affiche pour le mois d'avril un taux de 2,7%, comparable à celui de la Suisse.

 

Commandez le nouveau numéro
 

Quelques indicateurs conjoncturels sur notre site :

- Baromètre de l'économie

- Construction

- Marche des affaires dans l'industrie

- Ventes immobilières

- Commerce extérieur

- Nuitées

- Chômage

- Mises en circulation de voitures neuves

Documents liés

Actualités liées