Retour
Protection de la population
Protection de la population © 2018 Tous droits réservés

Protection de la population

Protection de la population
Protection de la population © 2018 Tous droits réservés

Informations liées à la protection de la population

Organisation

La protection de la population se base sur la loi fédérale sur la protection de la population et sur la protection civile (LPPCi) du 4 octobre 2002 (entrée en vigueur le 1er janvier 2004) ainsi que la loi sur la protection de la population (LProtPop) du 13 décembre 2007.

La protection de la population a pour tâche de prévenir et de maîtriser les catastrophes et les situations d’urgence.

Protection en cas de catastrophe ou de situation d'urgence

La mission du système coordonné de la protection de la population consiste à protéger la population et ses bases d'existence en cas de catastrophe, en situation d'urgence et en cas de conflit armé. Le canton de Fribourg est susceptible d'être confronté à toutes sortes de dangers, notamment les catastrophes naturelles qui peuvent se produire à tout instant.

Missions

La protection de la population est un système visant à assurer la coordination de la conduite, de la protection, du sauvetage et de l'aide. C'est ainsi qu'elle:

  • établit l'analyse des risques et l'actualise régulièrement,
  • assure la coordination des mesures de prévention,
  • garantit la préparation à l'engagement,
  • coordonne tous les moyens à l'engagement,
  • poursuit ses activités de coordination jusque dans la remise en état.

Collaboration à tous les niveaux

Elle garantit la coopération entre les cinq organisations partenaires: police, sapeurs-pompiers, santé publique, services techniques et protection civile.

Compétences

Les cantons sont compétents en matière de protection de la population. En collaboration avec les communes, ils organisent le système coordonné en fonction des besoins. Certaines tâches sont cependant du ressort de la Confédération (ex: radioactivité).

ORCAF

L'Organisation Catastrophe du canton de Fribourg (ORCAF) regroupe tous les échelons de l'organe cantonal de conduite (OCC), les organes communaux (ORCOC) ainsi que toutes les formations appelées à intervenir en cas d'événement extraordinaire.

Partenaires

Pour le canton de Fribourg, la protection de la population regroupe les partenaires suivants:
 
Police

  • Police cantonale

La police est un moyen de première intervention. Elle est responsable du maintien de l'ordre, de la sécurité et de l'enquête. Les moyens nécessaires sont constitués par les corps de police cantonaux et communaux. Des moyens d'autres organisations (ex: sapeurs-pompiers, protection civile) peuvent être appelés en renfort en cas de surcharge momentanée ou lors d'une intervention de longue durée. Leurs contributions se limiteront à des tâches qui n'exigent pas d'être armé, par exemple la régulation du trafic.

Sapeurs-pompiers

  • Centres de renfort
  • Corps locaux des sapeurs-pompiers
  • Services de sauvetage en montagne et sur les lacs 

Les sapeurs-pompiers constituent un moyen de première intervention. Les sapeurs-pompiers sont chargés du sauvetage de personnes et d'animaux, de la défense incendie et contre les forces de la nature. Ils ont en outre pour tâche d'intervenir en cas d'accidents particuliers, notamment lors de fuites de produits toxiques ou d'hydrocarbures, ou en présence de produits radioactifs. Des moyens d'autres organisations (ex: protection civile) peuvent être appelés en renfort en cas de surcharge momentanée ou lors d'une intervention de longue durée.

Santé

  • Hôpitaux
  • Services d'ambulances
  • Groupe d'intervention sanitaire professionnel
  • Groupe d'accueil psychologique
  • Samaritains 

Les premiers secours constituent un moyen de première intervention. Les services de la santé publique fournissent des prestations, essentiellement de nature médicale, à la population et aux services d'intervention. Ces prestations comprennent également les mesures prises à titre préventif et le soutien psychologique. Des moyens d'autres organisations (ex: protection civile) peuvent être appelés en renfort, notamment en cas de surcharge momentanée.

Protection civile

  • Compagnies d'intervention régionales

La protection civile est avant tout un moyen d'intervention du deuxième échelon. Elle est responsable de la disponibilité de l'infrastructure de protection et des moyens d'alarme, de l'assistance aux personnes en quête de protection et aux sans-abri ainsi que de la protection des biens culturels. A l’engagement, elle appuie les organisations partenaires, notamment lors d'interventions de longue durée. Ses contributions se limitent cependant à des tâches qui n'exigent pas d'être armé, par exemple la régulation du trafic pour la police ou la logistique (approvisionnement) pour les sapeurs-pompiers. En outre, elle effectue des travaux de remise en état et renforce l'aide à la conduite ainsi que la logistique.

Services techniques

  • Service vétérinaire
  • Service NRBC (nucléaire-radiologique-biologique-chimique)
  • Service des routes
  • Services de l'énergie
  • Service des télécommunications

Sous la bannière des services techniques sont regroupés notamment les fournisseurs d'eau et d'énergie, les transports publics, ainsi que des entreprises de droit public. Sur la base de leurs cahiers des charges, ils assurent le fonctionnement de leurs installations. Ils veillent à l'approvisionnement en eau, gaz et électricité, à la disponibilité des voies de communication et des installations de télématique. Après un événement, ils rétablissent le fonctionnement normal de toutes les infrastructures selon les mesures prises par les autorités. Les services techniques accomplissent leurs tâches sous leur propre responsabilité. Ils prennent les mesures nécessaires, fournissent le personnel, l'équipement et le matériel nécessaires.

En phase de prévention, la protection de la population collabore étroitement avec les services de l'administration cantonale et communale.

Analyse des risques

Le processus de la gestion intégrée des risques (voir image ci-dessous) permet de gérer toute situation extraordinaire. La protection de la population utilise également ce processus, dont la partie principale est l'analyse des risques.

Différents dangers peuvent être les causes de catastrophes, de situations d’urgence et de conflits armés. Les catastrophes, les situations d’urgence et les conflits armés sont caractérisés par les effets dévastateurs et catastrophiques de l’événement. L’effet et en conséquence l’ampleur des dommages sont essentiellement dépendants du potentiel de dommages effectifs et de la capacité de destruction de l’événement.

Les thèmes à examiner dans l'analyse des risques sont d’une part les dangers (causes) et d’autre part les gros potentiels de dommages (effets). Le fonctionnement d’un Etat moderne et de son économie est fortement dépendant des faiblesses du système, respectivement de ses infrastructures critiques.

Les dangers sont subdivisés en 3 catégories principales, dont les limites entre les catégories ne sont pas absolues:

  • Les dangers naturels: événements et influences naturels qui peuvent être dommageables pour l’homme et les objets
  • Les dangers techniques: dysfonctionnement de la technique en raison d’erreurs de dimensionnement, d’erreurs de manipulation, manquements dans l'entretien et les contrôles, etc.
  • Les dangers de société: dangers qui ont leur origine dans des conflits interhumains

L'analyse des risques décrit et quantifie les risques, du double point de vue de leur fréquence d'occurrence et de l'ampleur des dommages à laquelle il faut s'attendre.

Analyse des risques et évaluation des risques
Analyse des risques et évaluation des risques © 2018 Tous droits réservés
Dangers naturels

Les dangers naturels sont toutes sources potentielles de dommage, de préjudice ou d'effet nocif à l'égard de choses ou de personnes dues aux forces de la nature.

Les dangers naturels varient d’une région à une autre en fonction des sols, des sous-sols, du relief ou encore du climat. Pour le Canton de Fribourg, les dangers suivant ont été retenus lors de l’analyse des risques: 

Dangers techniques

Les dangers techniques retenus dans l'analyse des risques sont les suivants:

Dangers de société

Les dangers de société retenus dans l'analyse des risques sont les suivants:

Système de conduite

La protection de la population et plus particulièrement l'OCC, disposent de divers systèmes de conduite. Ceux-ci servent notamment à la mobilisation.

Le système suivant est utilisé actuellement

Mesures en cas de catastrophe

En cas de catastrophe touchant le canton de Fribourg, vous trouverez toutes les informations utiles sur le site suivant:

Des informations concrètes sur certains dangers (plans d'engagement, check-list, FAQ…) peuvent être trouvées sous:

Actualités liées