Je souhaite engager un stagiaire hors UE-AELE

Je souhaite engager un stagiaire hors UE-AELE

Qui peut être considéré comme stagiaire ?
  • La Suisse a passé des accords d’échange de jeunes professionnels (stagiaires) avec plusieurs pays : Afrique du Sud, Argentine, Australie, Canada, Chili, Etats-Unis, Japon, Monaco, Nouvelle-Zélande, Philippines, Russie, Tunisie et Ukraine
  • Aux termes de ces accords, les jeunes professionnels peuvent requérir une autorisation de travail en Suisse pour y parfaire leurs connaissances professionnelles et linguistiques. Les autorisations sont délivrées pour une durée de 18 mois au plus
  • Peuvent être admis en tant que jeunes professionnels (stagiaires) les ressortissants des pays cités ayant achevé une formation ou obtenu un diplôme de fin d’études. S’agissant du Canada, sont également admis les étudiants désirant effectuer un séjour de travail comme partie intégrante de leur formation, s’agissant du Japon – au contraire – seulement les titulaires d’un diplôme universitaire. Limites d’âge : 35 ans (exceptions : Australie, Nouvelle-Zélande et Russie : 30 ans)
  • Les stages professionnels servent au perfectionnement. Ils peuvent être accomplis uniquement dans la profession apprise ou la discipline étudiée. L’exercice d’une activité indépendante de même que le travail à temps partiel ne sont pas autorisés. Les jeunes professionnels doivent être rémunérés selon les usages dans la localité et dans la branche
  • Si vous désirez effectuer un stage professionnel dans notre pays, vous devez vous soucier vous-même de trouver une place. La demande doit être déposée auprès de l’autorité compétente dans le pays d’origine
  • Procédure : la demande d’autorisation de séjour et de travail en Suisse doit être déposée par le stagiaire auprès de l’autorité compétente dans son pays d’origine (pour de plus amples précisions, cf. sous ce lien : La Section de la main-d’œuvre étrangère du SPoMi n’est pas compétente en la matière

Actualités liées