Chômage à Fribourg : augmentation à 2,9%

10 Février 2020 -08h30

En janvier 2020, le taux de chômage dans le canton de Fribourg a augmenté de 0,1 point pour s’établir à 2,9% de la population active.

Infobulletin
Infobulletin © Tous droits réservés

Le canton de Fribourg a enregistré 5078 chômeurs en janvier 2020 (idem en 2019), soit une hausse de 155 personnes par rapport à décembre 2019. Le taux de chômage a augmenté de 0,1 point (2,9%) par rapport au mois précédent. Le chômage est resté stable dans le district de la Glâne (3,0%), la Gruyère (3,1%) et la Sarine (3,6%). Les autres districts ont enregistré une augmentation : +0,1 point pour la Broye (2,6%) et la Veveyse (3,4%), +0,2 point pour la Singine et +0,4 point pour le Lac. Au niveau national, le taux de chômage a augmenté de 0,1 point pour s’établir à 2,6%.

Par rapport au mois précédent, le taux de demandeurs d’emploi est resté stable à 4,8% de la population active. Au 31 janvier 2020, le canton a recensé 8371 demandeurs d’emploi, soit 96 personnes de plus par rapport au mois précédent et 43 personnes de moins par rapport à janvier 2019. Au niveau national, le taux de demandeurs d’emploi est resté stable à 4,2%.

En raison d’une erreur informatique survenue dans le système fédéral LAMDA du SECO,  les données relatives aux inscriptions et aux annulations de chômeurs pour le mois de janvier 2020 n’ont pas pu être correctement calculées. C’est pourquoi elles ne figurent pas dans cette édition de l’Infobulletin.

Réduction de l’horaire de travail

Au cours du mois de janvier 2020, aucune demande de réduction d’horaire de travail (RHT) n’a été traitée par le Service public de l’emploi (SPE). Au 31 janvier 2020, sept entreprises étaient au bénéfice d’une autorisation de RHT. Aucune demande d’indemnités pour cause d’intempéries n’a été traitée pendant le mois sous revue.

Chômeurs et demandeurs d’emploi

Le taux de chômage permet d’effectuer des comparaisons entre les cantons puisqu’il est calculé de manière uniforme en Suisse. Le taux de demandeurs d’emploi regroupe les chômeurs et les personnes qui sont occupées dans une mesure active, comme un programme d’emploi temporaire, un gain intermédiaire, un cours de perfectionnement ou une reconversion professionnelle. Depuis juin 2019, les chiffres du chômage sont calculés sur la base d’un échantillon établi par l’Office fédéral de la statistique sur trois ans (2015, 2016 et 2017).

Contact
Charles de Reyff
, Chef de service, T+41 26 305 97 08

Actualités liées