Retour

Vaccination - quand, comment et pourquoi

Retour

Les vaccinations sont le meilleur moyen de prévenir certaines maladies infectieuses. On dispose actuellement de vaccins sûrs et efficaces qui n'ont que très peu d'effets secondaires.
Ce site contient des informations complètes sur le sujet et des réponses à des questions fréquentes.

Vaccinations recommandées

Les vaccinations sont des mesures préventives qui permettent d'éviter l'apparition de différentes maladies infectieuses pouvant présenter des complications graves. Elles imitent l'immunisation naturelle. Les réactions aux vaccins sont généralement faibles; ces derniers ne provoquent pratiquement jamais les symptômes et les complications de la maladie contre laquelle ils protègent.

Plus le nombre de personnes vaccinées est important, plus les maladies correspondantes sont rares. En Suisse, grâce à la bonne couverture vaccinale, certaines pathologies ont fortement régressé, voire complètement disparu. Compte tenu de nos quotidiens chargés et probablement aussi de la rareté de certaines maladies, la vaccination est parfois négligée. Or, si le pourcentage de la population non vaccinée devenait trop élevé, des pathologies telles que la rougeole se propageraient très rapidement.
La vaccination n’est pas seulement un choix personnel, elle protège aussi les personnes autour de vous. Les personnes vaccinées ne contaminent pas les autres, ce qui est d’autant plus important pour celles qui ne peuvent pas l’être (pour des raisons médicales, par exemple).

Vous pouvez consulter les FAQ au sujet des vaccinations ici.

Plan de vaccination

Les informations sur les vaccins recommandés en Suisse sont réunies dans le Plan de vaccination suisse, dont une version actualisée paraît au début de chaque année, l’objectif étant une protection vaccinale optimale de chaque individu et de la population.

Toutes les informations au sujet du plan de vaccination se trouvent sur le site de l'OFSP. 

La vaccination n’est recommandée que si le bénéfice obtenu (éviction des maladies et complications associées, réduction de la mortalité) dépasse largement le risque d’effets indésirables. 

On distingue différentes catégories de vaccinations :

  • Vaccinations de base recommandées pour les enfants, les adolescents et les adultes
  • Vaccinations complémentaires recommandées
  • Vaccinations recommandées pour les groupes/situations à risque  

Les vaccinations de base sont recommandées, car elles jouent un rôle essentiel pour la santé individuelle et publique, et confèrent un niveau de protection important pour le bien-être de la population.

Les vaccinations complémentaires offrent une protection individuelle optimale aux personnes qui souhaitent se prémunir contre des risques clairement définis.

Les vaccinations destinées aux groupes à risque visent principalement à protéger les catégories de population particulièrement vulnérables, comme les prématurés ou les personnes dont le système immunitaire est affaibli. Ces personnes présentent un risque accru de développer des complications graves en cas de contraction d’une maladie infectieuse.

De façon générale, l’assurance obligatoire des soins rembourse les vaccins de base et complémentaires recommandés, ainsi que ceux administrés aux groupes présentant un risque accru de complications ou d’exposition à certaines maladies (sous réserve que le montant de la franchise applicable soit atteint). Dans le cadre des programmes cantonaux, la vaccination contre les papillomavirus humains (HPV) est gratuite pour tous les adolescents et les jeunes adultes (vaccination exempte de franchise).

Actuellement, la Suisse rencontre des difficultés d'approvisionnement en vaccins. Vous trouverez toutes les informations à ce sujet sur le site de l'OFSP.

Vaccinations des nourrissons et des enfants

L’Office fédéral de la santé publique (OFSP) recommande plusieurs vaccins contre les maladies infectieuses pour les nourrissons et les enfants. Faire vacciner son enfant, c’est le protéger. La vaccination contribue également à éviter la transmission et la propagation de ces maladies. Plus il y a d'enfants vaccinés, plus les maladies deviennent rares. Les vaccinations ne permettent donc pas seulement de protéger votre enfant, elles protègent également les autres enfants, les nouveau-nés, les femmes enceintes et les adultes en général.

Vaccinations des adolescent-e-s

Des vaccinations contre d’autres maladies infectieuses sont recommandées par l’OFSP pour tous les adolescents âgés de 11 à 15 ans. C’est aussi à l’adolescence que les rappels doivent être effectués.

Vaccinations des adultes 

Les rappels de vaccins réguliers effectués à l’âge adulte sont tout aussi importants que la vaccination des enfants. Ils contribuent à la protection des individus, mais aussi à celle de nos concitoyens et de l’ensemble de la population. L’OFSP recommande ainsi des rappels de vaccins réguliers pour les maladies suivantes : diphtérie, coqueluche et tétanos. Un rattrapage vaccinal s’impose en outre si la vaccination de base est lacunaire ou incomplète, notamment pour une protection contre la rougeole, les oreillons et la rubéole.

Tout sur les vaccinations

Actualités liées