Dans le langage courant, l'humus est souvent considéré comme la couche supérieure et fertile du sol. Dans les faits, les vingt premiers centimètres du sol ne contiennent que 1 à 10% d'humus. Malgré ce petit pourcentage, l'humus a une très grande importance pour la fertilité des sols.

Humus
Humus © 2018 Service de l'environnement - Etat de Fribourg

L'humus permet de:

  • stocker des éléments nutritifs;
  • améliorer la structure du sol;
  • retenir l'eau;
  • aérer le sol;
  • améliorer la pénétration des racines;
  • améliorer l'activité chimique et biologique du sol;
  • adsorber et filtrer les polluants.

L'humus se compose de matières organiques mortes. Les restes de plantes, les excréments et les cadavres sont décomposés par des bactéries, champignons et microorganismes. Les matières difficilement dégradables forment un humus de couleur noire. Dans sa composition, l'humus se rapproche de la tourbe ou d'un compost très mûr.

La teneur en humus d'une terre assolée devrait se situer aux environs de 17% de sa teneur en argile. En dessous de cette teneur, le sol peut perdre sa structure et les éléments nutritifs indispensables à la croissance des végétaux ne sont pas retenus dans le sol (pertes par lessivage). De même, des problèmes d'érosion et de tassements sont très probables. Un travail du sol fréquent et intensif, de même que de faibles apports de matières organiques (résidus végétaux, engrais verts, engrais organiques) mènent à un appauvrissement de la teneur en humus. Une couverture du sol permanente, l'apport de compost et la restitution des résidus végétaux sont par contre des mesures qui favorisent la teneur en humus.

En cas de mauvaises conditions pour les microorganismes (par exemple hydromorphie), l'humus va s'accumuler en grande quantité, formant avec le temps des sols tourbeux. Dès que ces sols sont drainés et travaillés intensément, les conditions de vie pour les microorganismes s'améliorent grâce à la présence d'oxygène, ce qui provoque la minéralisation des matières organiques et des pertes de sol importantes. Dans le Grand Marais, ce sont 1 à 2 cm de sol qui disparaissent chaque année.

Dans les zones tourbeuses, l'humus s'est formé durant plusieurs millénaires.
Dans les zones tourbeuses, l'humus s'est formé durant plusieurs millénaires. © Tous droits réservés
Dans les zones tourbeuses, l'humus s'est formé durant plusieurs millénaires.

Dans les zones tourbeuses, l'humus s'est formé durant plusieurs millénaires.

 

Actualités liées