Un sol fertile se caractérise par une faune et une flore variées, biologiquement actives, et une capacité de décomposition des matières organiques intacte. Les êtres vivants du sol sont essentiellement constitués de microorganismes tels que bactéries, champignons, algues, mais aussi vers de terre et petits organismes. La masse de tous les organismes vivant dans le sol s'élève en moyenne à 3 t/ha mais peut atteindre 30 t/ha dans les sols très fertiles des prairies.

Ver de terre
Ver de terre © 2015 Benjamin Ruffieux - 2015 Benjamin Ruffieux

Les organismes du sol ont les fonctions suivantes:

  • formation d'humus stable qui est un réservoir d'eau et d'éléments nutritifs;
  • stabilisation des agrégats du sol et protection contre l'érosion;
  • décomposition et minéralisation des substances organiques mortes et, par ces processus, neutralisation des agents pathogènes des résidus de récolte;
  • réservoir d'éléments minéraux qui, maintenus dans les couches supérieures du sol, sont protégés du lessivage et ainsi mieux restitués aux plantes;
  • mise à disposition des éléments nutritifs indispensables aux plantes;
  • fixation de l'azote de l'air;
  • décomposition de substances dangereuses organiques et de produits de traitement des plantes.

Ces fonctions sont vitales. Elles assurent la fertilité des sols et la nutrition des plantes, de même que les cycles du carbone et de l'azote.

Il est possible de mesurer l'activité biologique des sols . Des analyses effectuées par un laboratoire accrédité permettent de poser un diagnostic de l'état de fertilité du sol et de recevoir des conseils pratiques pour améliorer les pratiques agricoles.

L'Institut agricole de Grangeneuve propose des conseils sur la gestion de l'humus et de la fertilité biologique des sols, contact: adrian.vonniederhaeusern@fr.ch.

Actualités liées