Retour
La barrière à batraciens de Magnedens
La barrière à batraciens de Magnedens © 2018 Tous droits réservés - SNP

Barrières à batraciens

La barrière à batraciens de Magnedens
La barrière à batraciens de Magnedens © 2018 Tous droits réservés - SNP

Afin de protéger les amphibiens dans leurs migrations printanières, des barrières temporaires sont installées le long de certains axes routiers concernés par un conflit. Dans le canton de Fribourg, 14 sites sont ainsi protégés chaque année et les amphibiens sauvés grâce à l’engagement de nombreux bénévoles.

Les batraciens passent l'hiver en général en milieu forestier, cachés sous les feuilles et les branches. Quand la température remonte, ils cherchent un endroit favorable à leur reproduction. Les mares et les étangs se peuplent ainsi d'amphibiens et accueillent leurs pontes.

Il arrive que le quartier hivernal (forêt) et celui de la reproduction (étang) soient séparés par une route. La migration de batraciens se transforme alors en un véritable massacre.

Afin d'éviter une hécatombe, des barrières sont posées le long de la route. En essayant de contourner l'obstacle, les batraciens tombent dans des seaux qui sont vidés régulièrement de l'autre côté de la route par des bénévoles. D'après les statistiques, ils sont ainsi plusieurs milliers d'individus à être sauvés chaque année!

Si vous aussi vous voulez participer à cette action de sauvetage, n’hésitez pas à nous contacter (nature@fr.ch)!

Emplacement des barrières à batraciens dans le canton de Fribourg
© 2018 Tous droits réservés

Action de sauvetage : rapport annuel

Actualités liées