Retour

Routes de contournement - Evaluation et priorisation

Retour

Suite à de nombreuses demandes de réalisation, la Direction de l'aménagement, de l'environnement et des constructions (DAEC) a mandaté une analyse de 26 projets de routes de contournement afin de disposer d'un outil d'aide à la décision

Suite à de nombreuses demandes de réalisation, la Direction de l'aménagement, de l'environnement et des constructions (DAEC) a demandé au Service de la mobilité (SMo) de procéder à une analyse de 26 projets de routes de contournement. Le SMo a développé une méthode d'analyse afin de déterminer le rapport utilité / coût de ces projets et de disposer d'un outil d'aide à la décision.

Critères

Une utilité globale a été calculée sur la base de 5 groupes de critères pondérés:

  • Bénéfices directs pour tous les usagers de la route
  • Amélioration de la sécurité du trafic
  • Atteintes environnementales et consommation des ressources
  • Qualité de vie en milieu urbains
  • Espaces et structures économiques nécessaires au développement

L'utilité globale obtenue a ensuite été comparée à une estimation des coûts annualisés (précision +/-20%).

Catégories

Les projets étudiés ont été répartis en 4 catégories:

Catégorie I

  • Rapport utilité / coût à l'horizon 2030 élevé
  • Lancement d'une étude de planification recommandé pour affiner la priorisation

Catégorie II

  • Rapport utilité / coût à l'horizon 2030 moyen
  • Vérification des résultats à long terme (après 2030) et aménagement des traversées de localité à moyen terme recommandés

Catégorie III

  • Rapport utilité / coût à l'horizon 2030 faible
  • Report de la réalisation de la route de contournement et aménagement des traversées de localité à moyen terme recommandés

Catégorie IV

  • Rapport utilité / coût à l'horizon 2030 négatif
  • Renoncement de la réalisation et aménagement des traversées de localité à moyen terme recommandés

Résultats de l'analyse

Routes de contournement
Routes de contournement © 2018 Tous droits réservés

Suite

Le Conseil d'Etat a décidé en 2014 de donner suite à cette étude sur les routes de contournement et de lancer les études de planification pour les projets classés en catégorie I. Sur la base de ces études, il a sollicité en juin 2016 un crédit d'engagement pour les études de projet et les acquisitions de terrain des contournements de Belfaux, Courtepin, Neyruz, Prez-vers-Noréaz et Romont. Le Grand Conseil a accepté cette demande de crédit en septembre 2016 en y ajoutant les contournements de Givisiez et Kerzers.

Afin de tenir compte des capacités de réalisation dans le canton, il a été décidé en 2017 d'effectuer une priorisation temporelle de ces 7 projets. Un comité de pilotage (COPIL) a été nommé pour la réaliser. Sur la base de ses recommandations, mais aussi en tenant compte des conditions de réalisation (terrain en mains de l’Etat, remaniement effectué, route en partie déjà existante, etc.) et de la répartition régionale, le Conseil d’Etat a décidé le 10 décembre 2018 de débuter les études d’avant-projet et, si nécessaire les acquisitions de terrain des contournements de Romont, Kerzers et Prez-vers-Noréaz.

Documents liés

Actualités liées