PRODES - Développement de l'infrastructure ferroviaire

Le programme de développement stratégique de l'infrastructure ferroviaire (PRODES) est destiné à planifier par étapes les projets d'aménagement de l'infrastructure ferroviaire. La 1re étape d'aménagement, à réaliser d'ici 2025, a obtenu l'aval du Parlement en juin 2013. Le contenu de la 2e étape, à réaliser d'ici 2035 (PRODES 2035), a été transmis à l’Assemblée fédérale le 31 octobre 2018 par le Conseil fédéral. Le Parlement a approuvé des investissements à hauteur de 12,89 milliards de francs en juin 2019.

Programme de développement stratégique de l'infrastructure ferroviaire (PRODES)

En acceptant le 9 février 2014 FAIF (financement et aménagement de l'infrastructure ferroviaire), le peuple suisse disait oui à un fonds d'infrastructure ferroviaire (FIF) ainsi qu'à un programme de développement stratégique (PRODES).

PRODES est destiné à planifier par étapes les projets d'aménagement de l'infrastructure ferroviaire. La 1re étape d'aménagement, à réaliser d'ici 2025, a obtenu l'aval du Parlement en juin 2013. Le contenu de la 2e étape, à réaliser d'ici 2035 (PRODES EA 2035), a été soumis à l'Assemblée fédérale le 31 octobre 2018 par le Conseil fédéral.

Sa planification est soumise à un processus (onze "phases de travail") qui a permis de définir des projets d'offre nationaux et des projets d'offre régionaux. Ils ont été classés par degrés d'urgence en fonction de leur rapport coût /utilité.

Les cantons, organisés en régions de planification (RP), ont participé à l'élaboration des projets d'offre régionaux. Fribourg fait partie avec Berne, Genève, Jura, Neuchâtel, Valais et Vaud de la RP Ouest, chapeautée par la Conférence des directeurs des transports de Suisse occidentale (CTSO). Elle a livré son rapport à l'OFT le 28 novembre 2014. Il contient environ 90 mesures de développement de l'offre dont 16 du canton de Fribourg.

Le Conseil fédéral a transmis le 31 octobre 2018 son message au Parlement sur PRODES EA 2035 avec ses propositions de projets et de mesures pour un montant de 11,9 milliards de francs. En juin 2019, le Parlement fédéral a augmenté ce montant à 12,89 milliards de francs et a ajouté quelques projets aux près de 200 prévus.

PRODES EA 2035

Une grande partie de ce montant sera utilisée pour la réalisation de deux nouveaux tunnels, l’un entre Zürich et Winterthur (Brüttener) et l’autre entre Zürich et Zug (Zimmerberg II). Parmi les autres grands projets figurent également l’aménagement du tunnel de base du Lötschberg (équipement du deuxième tube) et une nouvelle liaison directe entre Neuchâtel et La Chaux-de-Fonds.

Les principaux projets du canton de Fribourg sont retenus par le Conseil fédéral:

  • Diminution du temps de parcours entre Bulle et Fribourg, cadence 30 minutes entre Murten/Morat et Neuchâtel,
  • Suppression des exceptions à la cadence 30 minutes entre Fribourg/Freiburg et Yverdon-les Bains
  • Création de nouvelles haltes à Avry-Matran et à Agy

Le projet clé du canton de quart d’heure dans l’agglomération est partiellement retenu : l’introduction de cette cadence entre Avry et Fribourg est un premier pas. Il manque cependant la même cadence en direction de Schmitten.

L’introduction de la cadence 15 minutes des RegioExpress entre Genève et Lausanne figure également dans le message du Conseil fédéral. L’un de ces trains sera prolongé jusqu’à Berne et desservira Palézieux – Romont – Fribourg/Freiburg.

La Broye verra l’implantation d’un centre logistique moderne à Estavayer. Il permettre de centraliser le chargement du fret ferroviaire de toute la région.

Le Parlement a adopté cette étape d’aménagement de PRODES en juin 2019.

Actualités liées