Retour
Ozone
Ozone © 2018 Tous droits réservés

Ozone et santé

Ozone
Ozone © 2018 Tous droits réservés

Comme les particules fines, l’ozone est, à partir d’un certain seuil, un polluant de l’air qui a des effets néfastes pour la santé. L’été et en particulier les périodes de canicule sont propices aux concentrations élevées d’ozone.

L’ozone (O3) est un gaz présent naturellement à l’état de trace dans l’atmosphère. Cependant, sous l’action de la lumière du soleil ou de températures élevées, des concentrations excessives d’ozone peuvent se former à partir de polluants précurseurs, à savoir les oxydes d'azote et les composés organiques volatils, polluants liés aux activités humaines, notamment au grand nombre de véhicules à moteur.

Ainsi, en été, on parle de « smog photochimique ou estival ». Le mot «smog» est une contraction anglo-saxonne des mots «smoke» (fumée) et «fog» (brouillard). Le smog correspond donc à une brume de pollution, liée à la présence d’un mélange de polluants atmosphériques, essentiellement les particules fines et l'ozone.

Les principaux effets de concentrations élevées sur la santé sont des irritations des muqueuses et des problèmes respiratoires.

Ces effets sur la santé sont influencés par les concentrations d’ozone, la durée d’exposition et l’intensité du travail ou de l’exercice de la personne au moment de l’exposition.


Pour plus d’informations sur l’ozone, les niveaux d’ozone, ainsi que sur les effets nuisibles pour la santé et les comportements à adopter pour s’en protéger :

Service de l’environnement

Campagne d'information nationale sur l'ozone

Actualités liées