Obligation de tenir les chiens en laisse du 1er avril au 15 juillet

25 Mars 2020 -10h07

C’est l’heure de la période de mises bas des mammifères et des nichées d’oiseaux en forêt. Les petits sont bien cachés mais dépourvus de moyens de défense efficaces et les chiens peuvent facilement s’en prendre à eux. Afin d’éviter des cas de prédation et de dérangement, le Service des forêts et de la nature rappelle aux détenteurs de chiens que leur animal doit être tenu en laisse en forêt du 1er avril au 15 juillet.

Chien tenu en laisse en forêt
Chien en laisse © CC0

Tous les chiens ont besoin de courir régulièrement dans la nature. Cette dépense physique est nécessaire à leur bien-être. Cependant, il ne faut pas oublier que tous les chiens ont un instinct de prédation et sont donc susceptibles de s’attaquer à la faune sauvage. Cette prédation est d’autant plus grave pendant le printemps et une partie de l’été du fait de la période de mises bas et de nidification (plusieurs espèces d’oiseaux nichent au sol). Les petits sont souvent bien cachés dans la forêt, mais les chiens les repèrent facilement grâce à leur odorat très développé. Renardeaux, faons et oisillons constituent ainsi des proies faciles et incapables de se défendre ou de s’enfuir.

Tenir son chien en laisse est le seul moyen sûr de l’empêcher de parcourir la forêt et d’y déranger les animaux sauvages. Le Service des forêts et de la nature rappelle donc à tous les détenteurs de chiens qu’ils doivent tenir leur compagnon à quatre pattes en laisse en forêt du 1er avril au 15 juillet et garder leur animal en tout temps sous contrôle indépendamment de la saison. Toute infraction pourra faire l’objet d’une amende d’ordre et, dans les cas plus graves, d’une dénonciation au Ministère public.

Actualités liées