Suite à la dynamique du gibier et au fractionnement de l'habitat, différents couloirs à faune entrent en conflit avec les routes cantonales et communales.

Avertisseurs anti-gibier
Service des forêts et de la faune © Tous droits réservés

Toutes les années, plus de 1000 mammifères et oiseaux sont tués sur les routes fribourgeoises (gibier péri). Afin d'augmenter la sécurité des usagers de la route et du gibier, un projet a été mis en place en collaboration avec le Service des ponts et chaussées (SPC) et le Service des forêts et de la faune (SFF). Ce projet a pour but de munir les tronçons de routes les plus problématiques d'avertisseurs anti-gibier. Ces avertisseurs, qui sont activés uniquement lorsqu'une voiture s'approche, éviteront que du gibier ne traverse durant le passage d'un véhicule.

Un total de 25 tronçons de routes «problématiques» a été retenu. Ces tronçons sont équipés de deux types d’avertisseurs, soit à piles électriques, soit à énergie solaire selon les conditions de lumière. Dans une forêt dense, la priorité sera donnée aux avertisseurs à piles car la lumière ne suffit pas à recharger complètement l’appareil. Le nombre nécessaire pour équiper l’ensemble des tronçons (26878 mètres) est estimé à un total de 686 avertisseurs (463 à énergie solaire et 223 à piles électriques).

Actualités liées