La famille des corvidés n'est pas seulement composée des Corneilles et des Corbeaux, mais aussi des Pies, des Geais, des Casse-noix, des Choucas et des Chocards. Ces trois dernières espèces sont protégées. Les deux espèces qui posent parfois problème dans les zones cultivées ou dans des zones habitées sont la Corneille noire et le Corbeau freux.

Corvidés
Service des forêts et de la faune © Tous droits réservés - Adrian Aebischer

Chez les Corneilles noires, on trouve aussi bien des couples territoriaux se défendant contre des congénères, que des jeunes oiseaux vivant en groupes jusqu'au moment où de nouveaux territoires se libèrent.

Les Corbeau freux commencent leur nidification dès la fin de l'hiver et l'achèvent d'ordinaire vers le début du mois de juin. Ils nichent soit dans la colonie habituelle, soit dans un nouveau site. Dans les agglomérations, ils choisissent le plus souvent les arbres les plus hauts. Les effectifs ont augmenté ces dernières années

Tir de corvidés pour prévenir les dommages

La législation fédérale et cantonale sur la chasse et la protection des mammifères et oiseaux sauvages prévoit un certain nombre de "mesures individuelles". Il s'agit de tirs avec des armes à feu. Dans le canton de Fribourg, les personnes qui veulent recourir à ce moyen, doivent en faire la demande auprès du Service des forêts et de la faune. Les autorisations de tir ne sont délivrées qu'en cas de risques réels de dommages. Elles sont de durée limitée. Seuls les corvidés qui ne sont pas protégés peuvent faire l'objet de ces tirs.

L'influence des corvidés sur les petits passereaux

Les corvidés sont considérés comme les prédateurs des petits passereaux; mais leur rôle est souvent exagéré. Certes, les Pies, les Geais ou les Corbeaux pillent parfois les nids des passereaux. Même si, localement, certains individus semblent s'être spécialisés dans ce type d'alimentation, force est de constater que les œufs et les oisillons ne représentent qu'une petite partie du régime alimentaire des corvidés. A ce jour, aucune étude n'a pu démontrer un impact durable des corvidés sur ces populations d'oiseaux. Lutter contre des corvidés afin de protéger des petits passereaux n'est pas justifié.

Actualités liées