Retour
Loup
Service des forêts et de la faune © 2018 Tous droits réservés - Elias Pesenti

Loup

Loup
Service des forêts et de la faune © 2018 Tous droits réservés - Elias Pesenti

La recolonisation de la Suisse et du canton de Fribourg va continuer par migration de jeunes loups provenant des Alpes franco-italiennes ainsi que par d’autres régions de Suisse.

Le loup dans le canton de Fribourg

Le loup (Canis lupus), éradiqué du canton de Fribourg en 1837 et de Suisse en 1890, a fait son retour dans notre pays en 1995. Dans le canton de Fribourg le premier loup, un mâle nommé M16, a fait son apparition à la fin octobre 2007. Ce loup a parcouru de longues distances dans les cantons de Vaud, Berne et Fribourg avant d'être abattu en août 2010 dans le canton du Valais. En 2009, une louve (F05) s'est installée dans le canton de Fribourg. Aucune preuve n'existe sur une possible rencontre des deux individus dans le canton. En mai 2014, un nouveau loup femelle (F13), jamais détectée auparavant en Suisse, a été génétiquement identifiée dans le canton de Fribourg. Cette dernière a été rejointe par le mâle M64 en 2016 (identifié génétiquement pour la première fois dans la région du Val de Bagnes (VS) en janvier 2016). Au mois de juin 2017, la louve F13 a été retrouvée morte sur le territoire de la commune de Jaun. Depuis, le Service des forêts et de la faune n'a plus de nouvelles du mâle M64.

Monitoring du loup

Afin de disposer de plus d'informations sur le loup dans le canton de Fribourg (répartition spatiale, etc.), le Service des forêts et de la faune effectue trois types de suivis : un suivi des dégâts sur les animaux de rente, un monitoring extensif ainsi qu'un monitoring intensif. Concernant les attaques sur des animaux de rente, une tendance générale à la baisse est constatée depuis plusieurs années. Ces pertes représentent moins de 0.5 % de tous les animaux estivés dans le canton. Dans le graphique ci-dessous, sont représentés les animaux de rente fribourgeois morts suite à l'attaque d'un loup (les animaux tués sur le canton de Berne mais qui faisaient partie d'un alpage fribourgeois sont représentés en orange).

Que faire lors de la découverte d'une proie
  • Ne pas toucher l’animal afin de ne pas le contaminer avec votre ADN.
  • Informer dans les plus brefs délais le garde-faune responsable de la circonscription.
  • Pour une attaque sur des animaux de rente: présenter tous les individus ainsi que le lieu exact de la découverte.

Télécharger

Actualités liées