20 Avril 2016 -09h30

Une place de village, un parc public ou un passage ont été réaménagés à grands frais et pourtant, personne ne s'y attarde plus que nécessaire : nous connaissons tous ce cas de figure. Pour être acceptés par la population, les espaces publics doivent en effet présenter des caractéristiques spatiales, sociales et fonctionnelles bien définies, mais surtout avoir certaines propriétés acoustiques, qui dépendent des matériaux de construction utilisés. La Journée contre le bruit qui se tiendra le 27 avril 2016 est placée sous le thème de la qualité acoustique des milieux urbains. À cette occasion, des balades seront organisées dans différentes villes de Suisse. Les participants pourront apprécier directement la qualité acoustique des places, des parcs, des rues et des villes en général.

Nous investissons et utilisons de plus en plus l'espace public. Lors de son aménagement, il est donc important de tenir compte non seulement de l'aspect optique, mais aussi de l'aspect acoustique. En effet, qu'il s'agisse des lieux d'habitation, de travail ou de loisirs, la qualité acoustique influence nos choix. C'est elle qui détermine le temps que nous passons dans un lieu donné, car elle a un effet direct sur notre bien-être. Elle a aussi un impact sur le prix des terrains et des loyers.

La ville en direct
Lors des balades, le public sera sensibilisé aux conditions acoustiques de l'espace public et à leur potentiel d'optimisation ; l'objectif est de traiter la question du développement urbain du point de vue de la qualité acoustique. En ville, les façades, les toits, les revêtements de sols et les terrains non construits, avec leurs pleins et leurs vides, sont autant de surfaces qui façonnent l'environnement sonore. Par conséquent, chaque façade, chaque immeuble, chaque revêtement influe directement sur la qualité acoustique de l'espace public. Ainsi, toute modification des matériaux de construction et des bâtiments est une occasion de repenser la planification, l'architectonie et l'aménagement urbain et ainsi d'améliorer l'espace sonore.

Balades sonores dans différentes villes de Suisse
À l'occasion de la Journée contre le bruit du 27 avril 2016, des balades seront organisées dans différentes villes de Suisse ; elles auront lieu le soir. Quel est le son de Berne, de Fribourg ou de Bellinzone ? Des acousticiens internationaux, des designers et des artistes sonores ainsi que des musiciens vous feront découvrir l'acoustique de leur ville. Vous pourrez vivre une expérience sonore au gré des places, des rues, des immeubles et des cours de votre ville, dont vous découvrirez ainsi la voix.

Vous trouvez de plus amples informations sur les balades sonores à Fribourg, Baden, Bâle, Berne, Zurich, Lucerne et Bellinzone sous : www.journee-contre-le-bruit.ch -> Balades sonores.

Infos pour Fribourg aussi sous: http://www.fr.ch/sen/fr/pub/actualites.cfm?fuseaction_pre=Detail&NewsID=54451

______

Historique de la Journée contre le bruit

L'International Noise Awareness Day a été lancé en 1996 par la League for the Hard of Hearing à New-York. La Suisse a participé pour la première fois à cette action en 2005, sur l'initiative du Cercle Bruit, de la Société Suisse d'Acoustique, de la Ligue suisse contre le bruit et de Médecins en faveur de l'environnement. Ces organisateurs sont soutenus par l'Office fédéral de l'environnement (OFEV) et par l'Office fédéral de la santé publique (OFSP). Ils ont pour objectif d'instituer cette journée en Suisse et de mettre chaque année en exergue un aspect particulier de la problématique du bruit. 

Actualités liées