Retour

Rapport d'activité

Retour

Rapport d'activité du Service archéologique de l'Etat de Fribourg

Rapport d'activité 2016

Cheffe de Service: Carmen Buchillier

1. Activités

Le Service a participé à 3 comités rédactionnels de la révision du Plan directeur cantonal (patrimoine ; nature et paysage ; urbanisation) ainsi qu'au Comité de projet. De nombreuses tâches ont été réalisées en faveur du Musée Romain de Vallon concernant l'intensification des contacts avec le Musée d'Avenches, dont le projet d'itinéraire cyclo-touristique reliant les deux sites et le suivi des mosaïques. Le Musée a fait l'objet d'une présentation dans un cycle de cours à l'EPFL. L'essentiel des travaux sur la base de données relationnelle SIAF a concerné l'harmonisation des données, la formation des utilisateurs et le début de la mise en production. La valorisation de l'ensemble d'enduits peints attribué à Hans Fries s'est clôturée par le vernissage de l'oeuvre au Couvent des Cordeliers le 30 juin. Les travaux en vue de la première publication online ont débuté et le projet de nouvelle mallette pédagogique en collaboration avec le CFDP / HEP s'est poursuivi. Dans le cadre de la réorganisation du Service, un nouvel organigramme a été élaboré.

1.1. Interventions de terrain: fouilles, études de bâtiments, surveillance de travaux, sondages et prospection
Des fouilles de sauvetage, suivis de travaux et visions locales ont été effectués dans de très nombreuses communes du canton.
Les suivis de travaux ont permis la découverte de 72 nouveaux points.
De nombreux édifices médiévaux ont fait l'objet d'analyses, de documentation, de sondages, de prélèvements pour analyse dendrochronologique, ainsi que de suivis de travaux dans le cadre de projets de restauration et/ou de transformation. Le suivi administratif a été assuré pour les dossiers ruines/châteaux forts de Montagny-les-Monts/Pré de l'Etang et d'Illens/Château.
Appliquant une stratégie préventive, le SAEF a réalisé des sondages d'évaluation, sous forme de tranchées à Barberêche/Vers l'Eglise, Bulle/Chemin de Pré-Vert 12-14, Bulle/Route de la Poterne, Echarlens/Surville 7, Ependes/Au Village, Estavayer-le-Gibloux/En Charmet, Estavayer-le-Lac/La Prila, Grolley/Route du Village, Grolley/Chemin de la Rosière, Haut-Vully/Rue du Château 21-23-25 (Mur), Haut-Vully/Rue du Château 22 (Mur), Villeneuve/Champs de l'Abessaz. Des prospections de surface ont été effectuées sur les sites de Farvagny-le-Petit/Le Biolley, Le Dévin et Bas-Vully/Plan Châtel, Sur les Planches ; pour ces deux derniers sites, les prospections au détecteur de métaux ont été couplées avec des investigations géophysiques. Le suivi des activités des 20 détectoristes au bénéfice d'une autorisation a été assuré et au cours d'une table ronde d'information et d'échanges le 3 décembre, ces derniers ont ramené 155 objets archéologiques provenant de 67 sites dont 18 n'étaient pas connus.
S'agissant des sites lacustres du canton, un monitoring subaquatique a été effectué à Font/Pianta 1 tandis que des mesures de protection ont été mises en place sur la station lacustre de Forel/En Chéseau. Sur les bords du lac artificiel de la Gruyère, le cimetière médiéval de Pont-la-Ville/Au Village d'en Bas a également été l'objet d'une couverture de protection.
S'agissant de la procédure de permis de construire, 941 préavis (889 en 2015) ont été formulés à l'attention du Service des constructions et de l'aménagement, dont 89 (70) pour des demandes anticipées ; 32 (60) dossiers de plans d'aménagement locaux ainsi que 31 (37) dossiers relatifs à des plans d'aménagement de détail ont en outre fait l'objet d'un préavis. 33 % (30 %) des requérants se sont conformés à la requête du SAEF, à savoir l'annonce préalable du début de leur chantier.

2. Elaboration et publications

  • Travaux courants en vue de la réalisation de rapports préliminaires, (analyses de mobilier, préparation d'articles, de rapports préliminaires, etc.) poursuivis en 2016, et le numéro 18 de nos Cahiers d'Archéologie Fribourgeoise (CAF/FHA) paru en décembre ;
  • Divers travaux de rédaction et de traduction, notamment le dossier d'accompagnement à la visite guidée de l'ensemble d'enduits peints des Cordeliers, document digital (S. Garnerie, C. Buchillier, B. Pradervand et P.-A. Huguet et al.) ;
  • Réalisation de textes pour les panneaux mis en place au Village lacustre de Gletterens (R. Blumer) et sur le site médiéval de Bossonnens (Ch. Kündig, D. Bugnon, B. Baer, C. Buchillier) ;
  • « La maison à Fribourg (Suisse) au XIIIe siècle. », G. Bourgarel in U. Klein (Red.), West-und mitteleuropäischer Hausbau im Wandel 1150-1350 (Jahrbuch für Hausforschung, Bd 56), Marburg 2016, 645-660 ;
  • « Archéologie et construction », E. Sauteur, in Flash, Journal de la fédération fribourgeoise des Entrepreneurs, à paraître (décembre 2016) ;
  • J. Monnier, E. Mouquin, C. Martin Pruvot : contributions dans D. Paunier, Th. Luginbühl et alii, URBA I. La villa romaine d'Orbe-Boscéaz. Genèse et devenir d'un grand domaine rural. CAR 161-162, Lausanne, 2016, 2 volumes- en collaboration avec l'université de Lausanne.

2.1 Autres articles

  • C. Agustoni, « Musée romain de Vallon: nouvelles expositions », CAF 18, 2016, 154-155 ;
  • B. Bär - M. Mauvilly, « Arconciel/Sous-les-Châteaux: neue Erkenntnisse zur menschlichen Nutzung von Felsschutzdächern an der Saane », CAF 18, 2016, 66-121 ;
  • C. Buchillier, « Hans Georg Bandi », CAF 18, 2016, 185 ;
  • J. Bujard - G. Graenert, « Saint-Pierre de Carignan: du mausolée tardo-antique à l'église paroissiale de Dompierre-le-Grand », CAF 18, 2016, 4-65 ;
  • G. Bourgarel, « Le couvent des Cordeliers de Fribourg: un cloître à redécouvrir », CAF 18, 2016, 122-135 ;
  • G. Bourgarel, « Des catelles de l'atelier Affentauschegg à Sommentier », CAF 18, 2016, 148-149 ;
  • Ch. Kündig, « Bossonnens: des ruines au sentier didactique », CAF 18, 2016, 150-153 ; 
  • M. Mauvilly - L. Kramer, « Une tombe monumentale du Hallstatt ancien à l'entrée de Bulle », CAF 18, 2016, 136-137 ; 
  • F. McCullough - J. Monnier - F. Saby, « Courtepin: villa romaine et nécropole médiévale en pleins champs », CAF 18, 2016, 138-147 ;
  • R. Tettamanti - G. Bourgarel, « Premiers coups de truelle à Illens: le château et ses alentours», CAF 18, 2016, 138-147.

2.2 Graphisme et dessin, photographie et infographie
Sur le terrain, tant sur les sites urbains que non-urbains, la documentation graphique usuelle des vestiges est régulièrement complétée par des documents photogrammétriques, des orthophotographies de plans et de profils, ainsi que des modélisations 3D. Ces documents sont produits à partir de photos terrestres, mais parfois aussi à l'aide de prises de vues aéroportées.
Dans les bureaux, quantité d'illustrations de vestiges en plan et en profil ont été produites, mises au net et archivées par les graphistes pour des sites fouillés durant l'année ou provenant de fouilles antérieures. Parmi les projets en cours de finalisation, figurent les illustrations pour l'étude de l'établissement gallo-romain de Marsens/En Barras, qui représentent tant le corpus du mobilier (céramique, fer, etc.) que les structures, les profils et les plans d'ensemble.
Si des milliers de vues numériques sont photographiées annuellement lors des interventions de terrain, la photographie en studio d'objets permet d'ajouter près de 3500 prises de vues de très haute qualité à la documentation archéologique. Le mobilier concerné provient tant des découvertes récentes que des collections pour des études en cours. A cela il faut ajouter des centaines de scans de diapositives, vues destinées tant à une utilisation en cours d'étude qu'à des publications ou à des présentations. Le mobilier archéologique exceptionnel profite aussi parfois de modélisations 3D par photogrammétrie (p. ex. épée de Bulle/Terraillet, boucles de ceintures de Courtepin/Fin Dessus, nucléi d'Arconciel/La Souche).
Les travaux préparatoires de la monographie de Vallon/Sur Dompierre se sont poursuivis, quantité d'illustrations ont été harmonisées ou actualisées, et toutes les tabelles ont été formatées. Outre le Cahier d'archéologie fribourgeoise 18, 2016, la monographie « Der frühmittelalterliche Friedhof Riaz/Tronche-Bélon » a été produite, mise en page et imprimée, tandis qu'une nouvelle monographie est quasi prête à être transmise à l'imprimerie.

3 Conservation et restauration

3.1 Activités du laboratoire de conservation-restauration (LCR)
Le LCR a réorganisé en partie ses locaux en fonction des contingences du mobilier traité (métal, verre, organique, céramique, lithique, chimie). Une nouvelle systématique d'arrivage a été parachevée. Les locaux, instruments et processus nécessaires à des traitements spécifiques (lyophilisation des matières organiques, déchloruration des métaux ferreux, etc.), ont été organisés et mis en oeuvre. Le suivi climatique des différents dépôts et vitrines d'exposition a été assuré. Pour la collection métallique, il a été possible de redémarrer le suivi périodique systématique en réalisant des constats d'état et des reconditionnements. Selon les matériaux et les besoins des archéologues, le mobilier issu des fouilles ou des sondages a subi les traitements adéquats. La conservation préventive a permis de rendre accessible le matériel pour les inventaires détaillés, les études préliminaires ou le stockage (env. 3500 numéros d'inventaire traités). Pour certains objets, les interventions de restauration ciblées ont permis leur valorisation en vue d'une analyse détaillée, d'une illustration ou photographie, voire d'une présentation muséale.
Parmi les restaurations les plus marquantes figurent les ensembles de peintures murales de Courtepin/A la Fin Dessus qui ont été nettoyés et finement dégagés, puis photographié avant la réalisation des remontages et des restaurations. L'ensemble médiéval de Fribourg/Cordeliers a également encore été sujet à des remontages et restaurations. Plusieurs autres ensembles de peintures murales ont été conditionnés et rangés.
Pour le mobilier en verre, on peut décompter 6 ensembles nettoyés, 1 ensemble remonté et documenté et la restauration de l'amphorisque de Vallon/Sur Dompierre qui a pu réintégrer l'exposition permanente du Musée romain.
Le traitement de la céramique et de la terre cuite, qui représente de loin l'ensemble mobilier quantitativement le plus important, a comporté le nettoyage et le dégagement délicat des lots de 80 interventions de terrain, le marquage de 6 ensembles importants, les remontages de plusieurs ensembles, dont ceux de Courtepin / A la Fin Dessus, de Bulle / Poterne et de Ursy / Praz Mégan.
Pour le matériel organique, l'année a commencé avec une phase importante de reconditionnements d'objets de diverses fouilles anciennes. Des actions de conservation préventive ont été effectuées sur 3 ensembles et une tâche en cours actuellement concerne le reconditionnement et la centralisation d'un dépôt pour les échantillons destinés à diverses analyses (14C, malacologie, macrorestes, etc.). La restauration est terminée pour 9 ensembles, et une grande série de bois qui se trouvaient en bains ou au congélateur a été prise en charge.
Le LCR a poursuivi le suivi d'état et le traitement des mosaïques romaines de Vallon/Sur Dompierre. Le LCR a réalisé de nombreuses coordinations concernant des installations (ventilation, chauffage, sondes climatiques, lampes à rayonnement spécifique, filtres climatiques, etc.) et d'analyses avec des instituts (moisissures).

3.2 Collections
Les corrections et l'uniformisation des fiches informatisées d'inventaire du mobilier se sont poursuivies. Le réaménagement de deux dépôts pour collections et mobilier muséographique est en phase terminale. Fin décembre a eu lieu le transfert entre le SAEF et le MAHF de l'ancienne collection archéologique cantonale. Des objets ont été prêtés pour différentes expositions et manifestations (Musées de Dijon (F), Bad Schussenried (D) / VD : Avenches, Pully, GE : Genève, NE : Valangin, ZH : Zurich / Bulle, MAHF, Morat, Vallon / communes d'Arconciel, de Bösingen, Fribourg, Montilier / Abbaye d'Hauterive).

4 Archivage
La configuration, l'optimisation et la prise en main du nouveau système d'information centralisé se poursuit. Cette année, la formation a ciblé principalement le secteur Archéologie du Territoire et la préparation des données a concerné en priorité les informations de base des sites cantonaux et des périmètres archéologiques. Le personnel du laboratoire de conservation et de restauration a également pu débuter sa prise en main de cette solution informatique.
L'archivage centralisé et la numérisation des relevés de terrain se sont poursuivis (près de 6000 relevés) de même que la numérisation systématique des plans grands formats ; 6500 diapositives ont été scannées. La numérisation des archives papier des sites du secteur Archéologie du territoire a débuté (plus de 2000 dossiers pour 115 localités).

5 Evénements particuliers

5.1 Médiation, manifestations, expositions

  • Nuit des musées, Fribourg « Du Choeur au Cloître : Une peinture de Hans Fries qui bouge ». 21-22.05.2016 ;
  • Journée des Ecoles sur le Mont Vully, avec l'association Pro Vistiliaco, 10.06.2016 ;
  • Journée du Patrimoine / Welterbetag sur le site du Village lacustre de Gletterens, 12.06.2016 ;
  • Journées Européennes du Patrimoine 10-11.09.2016 : visites guidées sur les jardins antiques de Vallon Musée Romain de Vallon ;
  • Présentation de l'archéologie à des classes du GYB de Payerne, lors des journées à thème « Ma passion », Musée Romain de Vallon, 29-30.06 2016 ;
  • 8 visites guidées du Service ont été réalisées pour des classes fribourgeoises et divers groupes d'adultes (dont le Rotary Fribourg, Ministère Public Fribourg, section Taxes de l'Administration fédérale des Finances) et la visite du château de Bulle a été prise en charge lors de « Bulle, portes ouvertes ».

5.2 Conférences et présentations
L'archéologue cantonale, des collaborateurs et des collaboratrices du Service ont participé à diverses assemblées annuelles, colloques et autres manifestations organisées par diverses associations. A titre d'exemple :

  • « Et si on parlait archéologie ? », conférence lors de l'Assemblée générale extraordinaire de la Fédération fribourgeoise des Entrepreneurs 01.12.2016 à Matran ;
  • « Rencontre de troisième type autour du tumulus 5 de Bulle/le Terraillet », conférence à l'assemblée annuelle du Groupe de travail pour les recherches pré- et protohistoriques en Suisse, Berne, 4 mars 2016 ;
  • Présentation de l'oppidum du Mont Vully pour l'association des guides de Morat, Murten Tourismus, Mont Vully, 29.10.2016 ;
  • « Histoires d'eau. Installations thermales romaines dans le territoire d'Aventicum/Avenches », ArchéoNE (Cercle neuchâtelois d'archéologie), Neuchâtel, 13.04.2016 (J. Monnier) ;
  • Présentation de l'atelier de Bulle/Poterne le 30 avril Assemblée annuelle des Amis suisses de la céramique, Fribourg, 30.04.2016 (G. Bourgarel, R. Tettamanti) ;
  • Colloque « Paysage, archéologie et tourisme », Fribourg, 13/14 octobre 2016, (co-organisation, visites guidées au Musée romain de Vallon et en Vieille Ville de Fribourg, tables-rondes à Gletterens et Avenches ;
  • Accueil, conférences, visites guidées dans le cadre du 42e Congrès annuel du Groupe de travail suisse pour l'archéologie médiévale (SAM), 28/29 octobre 2016, Fribourg ;
  • Collaboration avec l'association Archeofribourg, voir www.archeofribourg.ch.

Actualités liées