Retour
la photo représente un plat de viandes différentes pour fondue chinoise
Savourer en sécurité © 2018 Tous droits réservés - Pixabay/CCO

Savourer en sécurité

la photo représente un plat de viandes différentes pour fondue chinoise
Savourer en sécurité © 2018 Tous droits réservés - Pixabay/CCO

6 Décembre 2018 - 11h23

En fin d’année, les maladies diarrhéiques comme la campylobactériose augmentent. C’est souvent une mauvaise préparation des aliments qui est en cause, particulièrement lors d’une fondue chinoise. L’Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires (OSAV) entend donc rappeler, en collaboration avec l’Association des chimistes cantonaux de Suisse (ACCS), les différents conseils d’hygiène qui permettent de déguster sans risque une fondue chinoise. L’OSAV organise en outre un concours qui permet aussi de se familiariser avec les règles d’hygiène.

Actualités liées