Onze chevaux séquestrés pour infractions à la loi sur la protection des animaux

15 Novembre 2019 -11h11

En raison d’infractions répétées à la législation sur la protection des animaux, le Service de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires a procédé, le 13 novembre 2019, au séquestre de onze chevaux de race haflinger. Une vente aux enchères publique sera organisée le 26 novembre.

L'image montrer deux chevaux de race haflinger
Deux chevaux de race haflinger © Tous droits réservés - Pixabay

Onze chevaux de race haflinger ont été séquestrés le 13 novembre 2019 par le Service de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires (SAAV). Ils étaient détenus sur la même exploitation. Le séquestre a été prononcé en raison d’infractions répétées à la législation sur la protection des animaux, notamment un manque de soins - animaux très sales pour certains, surface de détention insuffisante et manque de litière pour d’autres.

Le SAAV a demandé le soutien logistique de l’Armée suisse et de la Police cantonale fribourgeoise pour effectuer le séquestre et garantir son bon déroulement. Les chevaux ont été transportés sur un site de l’armée, où tous les soins nécessaires leur sont prodigués. Ils sont désormais sous la responsabilité de l’Etat.

Depuis 2014, plusieurs contrôles officiels ont été effectués par le SAAV sur l’exploitation, mettant en lumière divers manquements en lien avec la protection des animaux et la santé animale. Les manquements constatés ont fait l’objet d’un suivi exigeant leur mise en conformité, qui n’a pas été effectuée par le détenteur des chevaux. Le SAAV a également organisé plusieurs entretiens avec ce dernier avant de le dénoncer pénalement en septembre 2019 et de procéder au séquestre des animaux.

Les onze équidés séquestrés feront l’objet d’une vente aux enchères publique. Elle aura lieu le 26 novembre 2019 au Centre de compétence du service vétérinaire et des animaux de l’armée, Caserne Sand, Schönbühl, à 10 h.

Actualités liées