Des auteurs présumés d’actes de braconnage appréhendés en Veveyse

18 Décembre 2019 -13h14

Début août, la Police cantonale, en collaboration avec le Service des forêts et de la nature, sont intervenus à Remaufens pour des actes de braconnage. Deux auteurs présumés ont été appréhendés la nuit-même. Les mesures d’enquête ont confondu trois autres personnes pour des infractions à la loi sur les armes. Les perquisitions menées ont permis le séquestre d’une septantaine d’armes à feu.

Police cantonale
Police cantonale © Tous droits réservés - Police cantonale

Mardi 6 août 2019, vers 22h45, la Police cantonale était sollicitée à Remaufens, à proximité d’un bois, pour deux personnes ayant tiré sur un chevreuil, lequel avait pris la fuite en forêt. Les recherches entreprises ont permis d’interpeller la nuit-même deux braconniers présumés à leur domicile respectif.

Sur mandat du Procureur de permanence, les policiers, avec le concours des gardes-faune, ont procédé à plusieurs perquisitions dans différents lieux d’habitation en Veveyse. Ces mesures ont permis de découvrir et de séquestrer une septantaine d’armes à feu de tous genres (carabines, fusils, pistolets…).

Une vingtaine de ces armes, séquestrées principalement chez l’un des protagonistes, présentaient des modifications interdites avec la législation en vigueur. Plusieurs accessoires illicites (silencieux, lunettes de vision nocturne…) compatibles avec ces armes à feu ont aussi été découverts et séquestrés durant les perquisitions.

Les braconniers présumés, deux Suisses âgés de 30 et 44 ans, sont détenteurs du permis de chasse et domiciliés en Veveyse. Ils ont été placés en arrestation provisoire et auditionnés avant d’être relaxés au terme des mesures de police.

Quant au chevreuil en question, il a été retrouvé mort en forêt par les garde-faune à l’aide d’un chien spécialisé pour la recherche du gibier blessé.

L’enquête, menée à ce jour, a permis de confondre encore trois personnes. Il s’agit de deux Suisses et d’un ressortissant du Kosovo, âgés de 21, 74 et respectivement 56 ans, domiciliés également en Veveyse. Les cinq personnes précitées ont été dénoncées à des degrés divers à l’autorité compétente.

Une instruction a été ouverte par le Ministère public pour des infractions aux législations sur la chasse et à la loi fédérale sur les armes.

Actualités liées