Contrôles dans le cadre de l’effort contre la délinquance routière dans le canton de Fribourg

31 Aout 2019 -16h22

Hier soir, dans le cadre de l’effort contre la délinquance routière, la Police cantonale fribourgeoise, en collaboration avec l’Office de la circulation et de la navigation (OCN), a mis en place plusieurs contrôles aux alentours et dans les villes de Fribourg et d’Estavayer-le-Lac. Près d’une quarantaine de véhicules ont été interceptés. Plusieurs infractions ont été constatées et seront dénoncées à l’autorité compétente.

Police cantonale Fribourg - panneau triopan sur la route
panneau triopan © 2018 Police cantonale Fribourg

Vendredi 30 août 2019, entre 18h00 et 22h00, près de quarante automobilistes ont été interpellés dans le cadre de l’effort contre la délinquance routière, aux alentours et dans les villes de Fribourg et d’Estavayer-le-Lac. Comportement dangereux, mise en danger des usagers, non-conformité du véhicule et vitesses excessives ont notamment été constatées par les agents de la Police cantonale fribourgeoise et les spécialistes de l’OCN.

Plusieurs conducteurs ont adopté un comportement dangereux, notamment par une conduite agressive et générant du bruit inutile. L’équipement des véhicules a été inspecté par les spécialistes de l’OCN. Ces derniers ont constaté des non-conformités, notamment au niveau mécanique (suspensions ou filtre à air modifiés – feux non-conforme) et sonore. Six véhicules ont été mesurés en dessus de la limite homologuée. Une auto affichait notamment 112 db, ce qui représente 25 db de dépassement net. Trois autos ont été immobilisées et leurs plaques d’immatriculation séquestrées.

Les contrôles au moyen de radars mobiles, effectués aux abords des villes précitées, ont permis de mesurer près de 900 véhicules. 47 d’entre eux circulaient à une vitesse excessive, dont la plus haute a été enregistrée à 126 km/h net dans une zone limitée à 80 km/h.

Vers 19h30, le Centre d’engagement et d’alarme était informé par une tierce personne du comportement dangereux d’une automobiliste à Belfaux. Interceptée à Givisiez, la conductrice âgée de 26 ans a tenté de fuir en rejoignant la place de contrôle de Granges-Paccot avec son auto. Interpellée finalement à Matran, elle s’est opposée à son interpellation et s’est montrée violente envers les agents intervenants. Acheminée au poste de police à Granges-Paccot, elle a été auditionnée puis relaxée au termes des mesures de police. Son permis a été saisi sur le champ.

Les contrevenants seront dénoncés auprès de l’autorité compétente.

Actualités liées