Retour
Je mange bien, je bouge bien
Je mange bien, je bouge bien © 2018 Tous droits réservés

Programme cantonal "Je mange bien, je bouge bien" - qu'est-ce que c'est?

Je mange bien, je bouge bien
Je mange bien, je bouge bien © 2018 Tous droits réservés

Le canton de Fribourg offre un cadre de vie favorable à l’adoption de comportements bénéfiques en matière de mouvement, d’activité physique et d’alimentation équilibrée pour les enfants, les adolescent-e-s, les jeunes adultes, les familles, les seniors et la collectivité dans son ensemble. Le programme favorise la collaboration avec les partenaires et valorise les actions existantes.

En promouvant une alimentation équilibrée et la pratique d'une activité physique régulière, le programme « Je mange bien, je bouge bien » 2018-2021 entend créer un environnement favorable à la santé afin de prévenir les maladies non transmissibles et agir sur les facteurs de risque tels que le surpoids et l'obésité, chez les enfants et les jeunes. La promotion de l'alimentation équilibrée et de l'activité physique régulière et adaptée auprès des seniors a également pour objectif de contribuer à leur autonomie et à leur qualité de vie. En ce qui concerne ces derniers, la prévention des chutes fait également partie des axes d'intervention. Les objectifs du programme ciblent les enfants et les jeunes de 0 à 20 ans, les personnes âgées de 65 ans et plus vivant à domicile ainsi que les populations-relais de ces deux publics cibles (parents, enseignant-e-s, sages-femmes, pédiatres, éducateur-trice-s de la petite enfance, diététicien-ne-s, médecins, pharmacien-ne-s, etc.).

Contexte

Aujourd'hui en Suisse, 2.2 millions de personnes souffrent de maladies non transmissibles (MNT) comme le cancer, le diabète, les maladies cardio-vasculaires ou encore des maux de dos, souvent sur de nombreuses années. Ces MNT représentent 80% des coûts de la santé. Celles-ci représentent ainsi un problème de santé publique majeur. Or, des comportements sains peuvent nous protéger de la plupart de ces maladies. En effet, l'alimentation déséquilibrée et le manque d'activité physique font partie des facteurs de risque à l'origine de la plupart des MNT.

En 2010, face à cette situation, la Direction de la santé et des affaires sociales (DSAS) a lancé, avec le soutien de la Fondation Promotion Santé Suisse, le Programme cantonal « Je mange bien, je bouge bien ».

En effet, la plus grande partie de la charge de morbidité chez les personnes âgées est causée par les maladies non transmissibles. Avec le vieillissement de la population, les maladies non transmissibles représenteront un défi majeur pour le système de santé en Suisse et les facteurs de risque influençables tels que l'alimentation ou l'activité physique peuvent modifier de manière importante la santé des personnes âgées.

À l'origine destiné aux enfants et aux adolescent-e-s, le Programme cantonal « Je mange bien, je bouge bien » s'est étendu aux besoins des seniors depuis 2018. Aujourd'hui les publics cibles du Programme sont les enfants et les jeunes de 0 à 20 ans, les personnes âgées de 65 ans et plus vivant à domicile et les populations-relais de ces deux publics cibles (parents, enseignant-e-s, sages-femmes, pédiatres, éducateur-trice-s de la petite enfance, diététicien-ne-s, médecins, pharmacien-ne-s, etc.).

Après deux phases réussies (2010-2013 et 2014-2017), le Programme est entré dans une troisième phase en 2018 pour une nouvelle période de 4 ans. Les activités déployées de même que les synergies développées depuis 2010 auprès des enfants et des adolescent-e-s nécessitent un ancrage durable. Les interventions de prévention et promotion de la santé sont, en effet, d'autant plus efficaces si elles sont menées sur le long terme.

Objectifs

La vision à long terme qui sous-tend la mise en œuvre du Programme cantonal « Je mange bien, je bouge bien » 2018-2021 est la suivante :

Le canton de Fribourg offre un cadre de vie favorable à l’adoption de comportements bénéfiques en matière de mouvement, d’activité physique et d’alimentation équilibrée pour les enfants, les adolescent-e-s, les jeunes adultes, les familles, les seniors et la collectivité dans son ensemble. Le programme favorise la collaboration avec les partenaires et valorise les actions existantes.

Pour la phase 2018-2021, les objectifs du programme sont :

  • Les communes du canton de Fribourg offrent des conditions-cadres sociales et structurelles favorisant une activité physique et une alimentation bénéfiques pour la santé des enfants, des jeunes et des seniors.
  • Le canton de Fribourg offre des conditions cadres pour l’aménagement de l’espace privé de manière à prévenir les chutes.
  • Dans l’environnement préscolaire, scolaire et extrascolaire (accueil extrafamilial, écoles obligatoires et post-obligatoires, structures extrascolaires, etc.) l’alimentation équilibrée, ainsi que l’activité physique régulière et l’image corporelle positive des enfants et des jeunes sont favorisées.
  • Les seniors, leurs proches et les professionnel-le-s qui les entourent sont sensibilisés à l’importance de l’alimentation équilibrée et de l’activité physique suffisante ainsi qu’à la prévention des chutes par des mesures efficaces et accessibles.
  • Les enfants, les jeunes, leurs parents et les professionnel-le-s qui les entourent sont sensibilisés à l’importance de l’alimentation équilibrée, de l’activité physique régulière et de l’image corporelle positive par des mesures efficaces et accessibles.

 

Axes d'intervention

Le Programme cantonal fribourgeois « Je mange bien, je bouge bien » regroupe des mesures répondant aux critères de Promotion Santé Suisse qui sont catégorisées en quatre niveaux :

Interventions liées à des tranches d'âge spécifiques

Au travers du programme, différents projets en lien avec les thématiques "alimentation et mouvement" sont soutenus et concrétisés. Certains informent sur l'importance d'une alimentation équilibrée ainsi que sur les bienfaits de la pratique d'une activité physique. D'autres visent le développement de structures sociales permettant et encourageant un style de vie sain et actif. D’autres visent la prévention des chutes chez les personnes âgées.

Il est important que les actions du programme "Je mange bien, je bouge bien" agissent à la fois sur les structures et sur les comportements.

Les  projets sont répartis en différents modules qui visent des publics spécifiques, ainsi que leur envionnement, à savoir : les 0-4 ans ; 4-6 ans6-12 ans, les 12-20 ans les personnes âgées de 65 ans et plus et les multiplicateurs-trices qui les entourent (parents, enseignant-e-s, sages-femmes, pédiatres, éducateurs-trice-s de la petite enfance, diététicien-ne-s, médecins, pharmacien-ne-s, etc.)

Conditions-cadres

Les mesures structurelles ont pour objectif d'induire des changements positifs et durables des conditions-cadres dans lesquelles les personnes vivent afin d'aménager des contextes de vie favorables à la santé en agissant principalement sur l'amélioration des conditions de vie.

Mise en réseau

Les actions de mise en réseau des différents acteur doivent permettre de fédérer les forces afin, notamment, d'assurer un large déploiement du Programme cantonal, de renforcer la cohérence des messages transmis et d'augmenter la visibilité des actions entreprises et des organismes. Dans ce cadre, une rencontre du réseau fribourgeois est, par exemple, organisée annuellement afin de favoriser les échanges entres les diffrents partenaires du Programme.

Cette mise en réseau doit être assurée sur différents niveaux : nation, inter-cantonal, intra-cantonal, entre le canton et les communes, entre les différents organismes/acteurs.

Information au grand public

Le travail de communication à la population doit permettre de sensibiliser à l'importance d'un poids corporel sain et de faire connaître le rapport entre l'activité physique et l'alimentation. L'objectif étant de promouvoir la connaissance et l'adoption de comportements favorables à la santé.

A cette fin, différentes mesures sont mises en place telles que :

  • Communication presse
  • Plateforme BAME
  • Evénements et promotion : rallyes, quizz itinérants, ateliers découvertes
  • Action en lien avec les pharmacies et les bibliothèques

Ces quatre axes d'intervention sont complémentaires, interdépendants et permettent une action cohérente et globale.

Documents

Actualités liées