Retour
Exercice orange 2018, Jenga
Sauvetage dans les décombres par les ambulanciers et les sapeurs-pompiers (photo: S. Borer) © 2018 Tous droits réservés

Exercice grandeur nature après l'effondrement fictif d'une colonie de vacances

Exercice orange 2018, Jenga
Sauvetage dans les décombres par les ambulanciers et les sapeurs-pompiers (photo: S. Borer) © 2018 Tous droits réservés

19 Juin 2018 - 15h15

Afin de tester  la capacité d'intervention des partenaires de la protection de la population du canton, un exercice grandeur nature a été organisé aujourd'hui à Sugiez, avec pour objectifs principaux la gestion de la place sinistrée, le flux d'informations et la gestion des impliqués.

" Bonjour, je m'appelle Arnaud Schmidt et j'habite à Morat. Je me trouve actuellement sur le lac de Morat et je suis occupé à pêcher. J'ai entendu une énorme déflagration qui provenait du canal de la Broye. Maintenant, je vois une colonne de fumée dans le ciel direction Bellechasse. Je ne sais pas ce qui s'est passé… " C'est par cet appel téléphonique au no 117 qu'a débuté ce matin à Sugiez un exercice grandeur nature, baptisé Jenga. Objectifs : tester le plan ORANGE cantonal, en particulier la gestion de la place sinistrée et le flux d'informations ainsi que la répartition des tâches entre les différents intervenants.
Les premiers exercés arrivés sur les lieux ont découvert une situation effrayante, qu'ils ont ensuite dû gérer: une explosion d'origine inconnue a fait s'effondrer sur lui-même un bâtiment de colonie de vacances de trois étages. Des blessés sont visibles, on entend des cris de demande d'aide. Certains jeunes ont pu se dégager d'eux-mêmes, d'autres errent autour de l'immeuble. Il y a quatre morts….
Au cours de la journée, les 120  personnes exercées ont ainsi travaillé en grandeur réelle à la désincarcération et la prise en charge sanitaire et psychologique de 65 figurants, à la gestion de la sécurité dans la zone sinistrée ainsi qu'à la coordination entre tous les intervenants impliqués dans un tel événement (membres de la police, des sapeurs-pompiers, des services sanitaires, de la protection civile, appui psychologique, REGA, REDOG).
A chaud, les responsables de l'exercice ont tiré un premier bilan positif. Une analyse plus approfondie doit permettre aux organes concernés de prendre les mesures nécessaires afin d'améliorer les processus, l'état de préparation des différentes forces d'intervention étant primordial. A cet effet, des formations et des exercices sont régulièrement tenus au niveau cantonal ou fédéral.

Actualités liées