Retour
Monstre
Monstre © Tous droits réservés

Biographie de Jean Tinguely et de Niki de Saint Phalle

Monstre
Monstre © Tous droits réservés

A deux pas de la cathédrale, l’Espace est un lieu magique qui rend hommage à la créativité d’un couple d’artistes mythique du XXe siècle ! L’Espace présente aussi des expositions temporaires dédiées à la collection contemporaine du Musée d’art et d’histoire Fribourg ou à des artistes en dialogue avec l’œuvre de Tinguely ou Saint Phalle.

Biographie Jean Tinguely
Jean Tinguely Photo
Jean Tinguely Photo © Tous droits réservés
Jean Tinguely Photo

1925       
Naissance de Jean Tinguely le 22 mai, à Fribourg. En juillet de la   même année, la mère et l’enfant rejoignent le père habitant Bâle depuis trois ans déjà.

1931-1940   
Ecoles primaires et collège à Bâle.

1941-1944   
Jean débute un apprentissage de décorateur au grand magasin Globus, puis chez Joos Hutter. Réussit brillamment l’examen final.

1944       
Travaille comme décorateur indépendant et suit des cours à l’Ecole des Arts et des Métiers de Bâle dans la Section des arts appliqués.

Dès 1947   
Tinguely fréquente l’entourage de l’anarchiste bâlois Heiner Koechlin.

1951-1952   
Mariage avec Eva Aeppli , artiste, et naissance de leur fille Miriam. Ils s’installent en France.

Mai 1954   
Inauguration de sa première exposition à la Galerie Arnaud à Paris.

1955-1956   
Fait la connaissance d’Yves Klein et emménage dans un atelier à l’Impasse Ronsin. Il rencontre la même année Niki de Saint Phalle et son mari Harry Mathews.

1959       
Le 14 mars, Jean largue d’un avion des copies de son manifeste « Für Statik »/« Pour la statique » au-dessus de Düsseldorf.

1960       
En octobre, fondation du groupe des « Nouveaux Réalistes » à Paris comptant, entre autres, Arman, François Dufrêne, Raymond Hains, Yves Klein, Pierre Restany, Villeglé, Martial Raysse, Daniel Spoerri et Niki de Saint Phalle.
Vit avec Niki de Saint Phalle à l’Impasse Ronsin.

1963-1964   
Jean réalise pour l’Exposition nationale suisse en 1964 à Lausanne la sculpture géante Eurêka.

1966       
Réalisation en collaboration avec Niki de Saint Phalle de l’œuvre monumentale Hon au Moderna Museet de Stockholm.Tous deux font la connaissance de Rico Weber.

1967       
L’artiste est représenté par deux œuvres à L’Exposition universelle : au pavillon suisse par Requiem pour une feuille morte et au pavillon français, par Le Paradis Fantastique, en commun avec Niki de Saint Phalle.

1970       
Début du chantier du Cyclop à Milly-la-Forêt, sculpture architecturale monumentale, crée en collaboration avec d’autres amis artistes.
Dixième  anniversaire des Nouveaux Réalistes célébré à Milan le 28 novembre.

1971       
13 juillet : Mariage avec Niki de Saint Phalle.

1973       
Naissance de Milan, fils de Jean Tinguely et de Micheline Gygax.

1977       
Inauguration du Fastnachtsbrunnen/ Fontaine du Carnaval à Bâle, le 14 juin.

1980       
Jean Tinguely reçoit le Prix de l’art de la ville de Bâle.

1982-1983   
Rétrospectives à Zurich (Kunsthaus), Londres (Tate Gallery), Bruxelles (Palais des Beaux-Arts) et Genève (Musée d’art et d’histoire).

1983       
Inauguration de la « Fontaine Igor Stravinsky » à Paris, fruit d’une collaboration avec Niki de Saint Phalle.

1984       
Inauguration de la « Fontaine Jo Siffert », cadeau de Jean Tinguely à la ville de Fribourg.
Prix de l’art de la ville de Paris.

1985       
Rétrospective à Munich.  
opération du cœur (pontage coronarien).

1987       
19 novembre : don du Cyclop à l'État Français.

1987-1988   
Rétrospectives à Venise (Palazzo Grassi), Turin (Promotrice delle belle Arte) et Paris (Musée national d’art moderne au Centre Pompidou)

1988        
10 mars : inauguration de la Fontaine de Château-Chinon, conçue en collaboration avec Niki de Saint Phalle à la suite d'une commande passée par le président François Mitterrand.

1989       
Attribution du titre de docteur honoris causa par la Royal Academy of Arts, à Londres.

1990       
Une exposition Tinguely a lieu à la Galerie Tretyakov à Moscou. Une version élargie de cette exposition est présentée au Musée d’Art et d’Histoire à Fribourg en 1991. Il y présente son Retable de l’abondance occidentale et du mercantilisme totalitaire.

1991       
30 août : Jean Tinguely meurt à l’Hôpital de l’Ile à Berne.

1992       
Naissance de Jean-Sébastien, fils de Jean Tinguely et de Milena Palakarkina.

Biographie de Niki de Saint Phalle
Niki de Saint Phalle photo
Niki de Saint Phalle photo © Tous droits réservés
Niki de Saint Phalle photo

1930       
Naissance le 29 octobre de Catherine Marie-Agnès Fal de Saint  Phalle à Neuilly-sur-Seine. Son père est français et sa mère américaine.

1948-1950   
Saint Phalle travaille comme mannequin.  Elle épouse en 1950 l’écrivain américain Harry Mathews et commence ses premières œuvres.

1951   
Leur fille Laura naît le 23 avril à Boston.

1952   
La famille Mathews quitte les Etats-Unis pour Paris. Ils voyagent beaucoup et découvrent le Sud de la France, l’Italie et l’Espagne.

1953   
Grave dépression nerveuse. Niki de Saint Phalle est hospitalisée à Nice. La création artistique l’ayant aidé à s’en sortir, elle décide de devenir artiste.

1955   
Naissance de leur fils Philip le 1er mai. Niki visite Madrid et Barcelone où elle découvre l’œuvre de Gaudí.

1956   
De retour à Paris, Niki fait la connaissance de Jean Tinguely et de sa femme Eva Aeppli.

1960   
Niki quitte Harry et poursuit ses expériences artistiques. Elle fait atelier commun avec Jean Tinguely. Ils forment désormais un couple.

1961-1964   
Début de la série des Tirs à la carabine. Elle rejoint la même année le groupe des Nouveaux Réalistes. Création des assemblages (accouchées et sorcières). Premières Têtes  et premières Nanas (dessins et collages, puis sculptures) en 1964.

1971   
Mariage de Jean et de Niki. Elle travaille sur des grands projets architecturaux à Jérusalem ou à Knokke-le-Zoute, en 1972.

1974-1979   
Projet de créer un jardin de sculptures : Le Jardin des Tarots. Début des travaux du Jardin des Tarots en 1978. Réalisation des premières sculptures Skinnies en 1979.

1982   
Premiers travaux pour la fontaine Stravinsky à Paris, en collaboration avec Jean Tinguely.

1991   
Mort de Jean Tinguely. Saint Phalle lui rend hommage à travers la série des « tableaux éclatés ».

1996   
Inauguration du Musée Tinguely de Bâle réalisé grâce à la donation de Niki Saint Phalle.

1998   
Ouverture officielle du Jardin des Tarots.

1998   
Ouverture de l’Espace Jean Tinguely – Niki de Saint Phalle qui montre, entre autres, les donations de Niki de Saint Phalle à l’Etat de Fribourg.

2002   
L’artiste meurt à La Jolla en Californie, le 21 mai.

Actualités liées