Le travail parlementaire peut reprendre par visioconférence

15 Avril 2020 -11h03

Les commissions du Grand Conseil peuvent désormais siéger par visioconférence, en toute sécurité. La solution mise en oeuvre permet aux députés de reprendre le travail parlementaire et de traiter les dossiers les plus urgents. Le Bureau décidera le 29 avril de la tenue ou non d’une session en mai.

Grand Conseil - Grosser Rat
Grand Conseil - Grosser Rat © 2018 Etat de Fribourg – Staat Freiburg

La crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19 a contraint le Parlement à demeurer en retrait de la vie
politique du canton, laissant au Conseil d’Etat le soin de gérer la situation. Le Grand Conseil salue le
travail remarquable opéré depuis un mois par le Gouvernement et l’Organe cantonal de conduite, avec
lesquels la Présidence et une délégation du Bureau entretiennent des contacts réguliers et étroits.$

Le confinement ne fige pas l’activité de l’Etat pour autant : de nombreux dossiers doivent être traités –
certains de manière urgente. Le travail parlementaire doit ainsi se poursuivre. Raison pour laquelle le
Secrétariat du Grand Conseil, par le biais de son responsable informatique, a mis en place un système qui
permet aux commissions de siéger par visioconférence, dans un environnement très sécurisé.


Dès aujourd’hui, les députés peuvent se réunir à distance via la plateforme de communication Teams de
Microsoft. Simple et efficace, cette solution offre les gages de sécurité indispensables au huis-clos
nécessaire au travail des commissions : en effet, seul l’organisateur d’une communication décide qui peut
rejoindre le groupe de discussion. Cette exclusivité assure au Secrétariat du Grand Conseil le contrôle des
opérations.


La solution proposée ne semble cependant pas adaptée à toutes les commissions, à l’instar de celle des
naturalisations, qui auditionne les candidats à la citoyenneté. Raison pour laquelle le Bureau étudiera les
demandes des commissions désireuses de siéger physiquement et, le cas échéant, leur proposera de se
réunir dans une salle répondant aux standards de sécurité édictés par l’Office fédéral de la santé publique.


Le Bureau décidera, le 29 avril prochain, de la tenue ou non d’une session au mois de mai. Cette décision
dépendra de l’évolution de la pandémie de Covid-19, des mesures décidées par la Confédération et de
l’évaluation de l’urgence des objets à traiter transmis par le Conseil d’Etat. Il est cependant certain que si
les députés se réunissent, ce ne sera pas dans le bâtiment de la Police cantonale (MAD3), qui n’offre pas
les distances de sécurité nécessaires. Une délocalisation reste envisageable : le canton de Fribourg propose
suffisamment d’infrastructures susceptibles d’accueillir le Grand Conseil dans de bonnes conditions.

En cette période troublée, les députés, plus que jamais, établissent le lien entre la population et le Conseil
d’Etat : les Fribourgeoises et les Fribourgeois ne doivent pas hésiter à les contacter pour leur faire part de
leurs préoccupations. Leurs adresses postale et électronique se trouvent sur le site www.parlinfo.fr.ch, où
sont par ailleurs référencés tous les instruments parlementaires déposés, notamment ceux en lien avec la
crise du Covid-19.


Renseignements complémentaires

Kirthana Wickramasingam, Présidente du Grand Conseil, M +41 79 606 09 24
Christophe Dupasquier, responsable informatique du Grand Conseil, M +41 26 305 10 30

Actualités liées