Gestion globale des eaux, bassins versants

Entrée en vigueur le 1er janvier 2011, la loi sur les eaux demande une gestion globale des eaux à l'échelle régionale. Pour ce faire, les communes doivent se constituer en bassins versants, c'est-à-dire en entités hydrographiques cohérentes qui permettent de gérer à la bonne échelle l'ensemble des eaux d'une région.

Gruyère
Gruyère © 2012 Service de l'environnement - Etat de Fribourg

Dans sa séance du 15 décembre 2014, le Conseil d'Etat a fixé la délimitation des bassins versants. Les communes disposent d'un délai jusqu'à fin 2018 pour mettre sur pied leur nouvelle organisation.

Le canton compte désormais 15 bassins versants.

  • Basse Singine
  • Broye
  • Chandon
  • Gérine
  • Glâne-Neirigue
  • Haute Broye
  • Haute Sarine
  • Haute Singine
  • Jogne
  • Lac de la Gruyère
  • Lac de Morat
  • Lac de Neuchâtel
  • Sarine
  • Sonnaz-Crausaz
  • Veveyse

Le bassin versant fera l'objet d'une planification d'ensemble concrétisée par un plan directeur de bassin versant. Celui-ci devra reprendre et concrétiser au niveau régional les principes et les grandes lignes de la gestion des eaux définis dans la planification cantonale. Il décrira l'état, les objectifs et les mesures à prendre pour la gestion globale des eaux. Il indiquera également les coûts des mesures, les délais et l'autorité d'exécution. En bref, le plan directeur de bassin versant précisera les options et dira « qui fait quoi » en matière de gestion des eaux. Les plans généraux d'évacuation des eaux (PGEE) communaux seront pris en compte et coordonnés avec le plan directeur de bassin versant.

Documents

Actualités liées