Les eaux usées épurées doivent correspondre à des normes de qualité avant leur rejet dans les cours d’eau ou les lacs. Dans le cadre de la surveillance du fonctionnement des stations d’épuration conformément à l’OEaux, les détenteurs de STEP sont tenus de réaliser des autocontrôles et le Service de l’environnement procède périodiquement à des analyses de la qualité des eaux et des boues d’épuration.

Analyses des eaux usées épurées
Analyses des eaux usées épurées © 2010 Service de l'environnement - Etat de Fribourg

Dysfonctionnements
Sur la base des analyses réalisées, on peut constater que la plupart des STEP du canton ont un fonctionnement satisfaisant. Des dépassements ponctuels ou durables sont cependant régulièrement constatés, provoquant une dégradation de l’état des eaux. Les principales causes de ces problèmes sont les suivantes:

  • Insuffisances au niveau des STEP

    Certaines STEP sont vieilles (la durée de vie de telles installations est de l’ordre de 30 ans). Elles nécessitent un besoin accru de réparations et présentent un risque accru de dysfonctionnements.

    Certaines régions ont connu un développement plus rapide que prévu lors du dimensionnement de leur STEP et les installations ne sont plus à même de traiter efficacement les eaux qu’elles reçoivent.

    Certaines STEP petites ou moyennes, moins efficaces que de grandes installations, ne parviennent pas à assurer une épuration suffisante des eaux usées et sont généralement plus coûteuses.

    Dans ces cas, des adaptations sont nécessaires au niveau de l’installation (mise à niveau, agrandissement ou raccordement à une STEP de plus grande capacité).
     
  • Insuffisances au niveau du réseau d’évacuation

    Une part importante des eaux qui sont amenées à certaines STEP sont des eaux non polluées à écoulement permanent provenant de drainages, de fontaines, de trop-pleins de réservoirs, de circuits de refroidissement et même de la nappe phréatique, via des canalisations non étanches. Ces eaux non polluées nuisent fortement au bon fonctionnement des stations d’épuration.

    Des eaux pluviales faiblement polluées sont également acheminées vers la plupart des STEP. Pour que le réseau d'évacuation des eaux ne soit pas engorgé en cas de fortes précipitations, des déversoirs d'orage ou bassins d’eaux pluviales ont été aménagés, ce qui provoque souvent un impact négatif au niveau des eaux dans lesquelles ils déversent.

    Des efforts doivent être fournis par les communes afin de sortir ces eaux de leur réseau ou de les traiter avant leur déversement, conformément aux propositions faites dans leurs plans généraux d’évacuation des eaux (PGEE).
     
  • Insuffisances au niveau  des eaux usées industrielles

    Certaines industries rejettent des eaux insuffisamment prétraitées qui ne peuvent que partiellement être décomposées dans les STEP, en raison de leur composition ou de leur importance.

    Une surveillance régulière de la quantité et de la qualité des eaux déversées par les industries dans les égouts publics doit être réalisée par les détenteurs de STEP (cadastre des eaux industrielles) afin de s’assurer que les mesures de prétraitement nécessaires sont prises à la source.
Contact

Section protection des eaux - évacuation et épuration des eaux

Actualités liées