Un chauffeur poids lourd désincarcéré après avoir heurté un pont

18 Septembre 2020 -16h05

Ce matin, le chauffeur d’un camion de transport de benne circulait dans une zone industrielle à Chiètres, avec son vérin et crochet de charge déployés. Ce dispositif a heurté le tablier d’un pont et par la suite, le poids lourd est allé s’encastrer contre un mur et un véhicule d’une entreprise établie dans la zone industrielle. Une ambulance, le CR de Morat et la REGA ont secouru le malheureux qui a été héliporté vers un hôpital.

Un chauffeur poids lourd désincarcéré après avoir heurté un pont / Lastwagenfahrer nach Aufprall auf einer Brücke gerettet
Un chauffeur poids lourd désincarcéré après avoir heurté un pont / Lastwagenfahrer nach Aufprall auf einer Brücke gerettet © Tous droits réservés

Vendredi 18 septembre 2020, vers 7 h, le chauffeur d’un camion de transport de benne âgé de 56 ans circulait dans la zone industrielle à Chiètres, de la Fräschelsgasse en direction de Bieberenzelgli, alors que son dispositif servant au chargement de benne (vérin et crochet) était déployé. Lorsque le véhicule est passé sous le pont de la bretelle d’autoroute, le dispositif a heurté le tablier du pont. Sous la violence du choc, le chauffeur a perdu la maîtrise du véhicule qui s’est encastré quelques dizaines de mètres plus loin contre la paroi d’un entrepôt d’entreprise de la zone industrielle et l’un de ses véhicules stationnés.

Les pompiers du Centre de Renfort de Morat ont rapidement été dépêchés sur les lieux et ont procédé à la désincarcération du malheureux qui a reçu les premiers soins par les ambulanciers. Grièvement blessé, il a ensuite été héliporté par la REGA vers un hôpital.

Quant au pont, qui n’a subi que de légers dommages, il a été examiné par du personnel de l’OFROU. Il ne présente aucun danger pour les usagers de la route.

Lors des opérations de secours, le tronçon de route a été fermé à la circulation durant 2h et une déviation a été mise en place.

Un garage de service a pris en charge le poids lourd accidenté. L’ensemble des dommages n’a pour l’heure pas été estimé.