Escroquerie de type « wash-wash » à Fribourg- Arrestations de deux personnes

3 Septembre 2020 -09h46

La semaine passée, la Police cantonale de Fribourg a ouvert une enquête concernant un délit d’escroquerie de type « wash-wash », commis à Fribourg. Les investigations entreprises ont permis l’arrestation de deux personnes. Le Ministère public en charge de l’affaire a ouvert une instruction pénale. L’enquête est en cours.

Escroquerie de type « wash-wash » à Fribourg- Arrestations de deux personnes / Betrug vom Typ «wash-wash» in Freiburg – Verhaftung von zwei Personen © Tous droits réservés

Vendredi 28 août 2020, la Police cantonale fribourgeoise est intervenue à Vallorbe, suite à une escroquerie de type « wash-wash » survenue à Fribourg. Lors de cette opération, deux personnes ont été interpellées et placées en détention par le Ministère public du canton de Fribourg.

Une instruction a été ouverte pour escroquerie à l’encontre de deux hommes, de 42 et 50 ans, domiciliés respectivement dans le canton de Vaud et en France.

Prévention

La Police cantonale de Fribourg tient ici à sensibiliser la population aux escroqueries de type « wash-wash ». En effet, plusieurs cas ont été annoncés ces dernières semaines, tant à Fribourg que dans les cantons limitrophes. Pour ce genre d’arnaque, les escrocs prennent généralement contact avec la victime suite à la publication d’une petite annonce. Après avoir mis en confiance la victime, ils proposent, lors d’une transaction financière, de multiplier de l’argent par un procédé « chimique ». Pour ce faire, ils lui demandent une somme d’argent (souvent plusieurs dizaines de milliers de francs), somme qui sera intégrée à des papiers blancs et qui sera multipliée. Il est également possible que les escrocs proposent de soi-disant anciens billets de banque qu’ils vont remettre à neuf, contre remise d’une certaine somme d’argent de la victime.

Lors de telles transactions, la Police cantonale rappelle que les paiements par virement bancaire sont à privilégier et qu’un contrat devrait être signé par toutes les parties. En cas de soupçon d’escroquerie, appelez directement le 026 304 17 17.